Le « Prix Mémoire » de la Licra Vanves

0

Mardi 9 octobre la LICRA VANVES tenait son Assemblée Générale sous le signe de la « Mémoire » en présence du Maire de Vanves, des Elus, adhérents et sympathisants. Rapports moral et d’activité ainsi que financier ont été adoptés à l’unanimité.

En deuxième partie de cette Assemblée, l’équipe de la LICRA VANVES recevait professeurs, collégiens et parents d’élèves du collège St Exupéry pour la remise du « Prix Mémoire » décerné à onze élèves de 3ème ayant assisté aux témoignages des rescapés des camps nazis en février 2018. A la suite de ces interventions nos jeunes nous ont écrit. Ils ont su dire avec leurs mots d’adolescents émus et souvent bouleversés ce qu’ils avaient retenu et ressenti de leur rencontre avec Esther Senot et Robert Wajcman derniers survivants des camps nazis.

Voici quelques extraits de leurs commentaires :

Nathanaël : Ces personnes doivent raconter leur histoire afin d’empêcher que le racisme et l’antisémitisme se reproduisent encore et nous mènent au pire. Plus tard avec les jeunes générations nous continuerons de nous battre pour que cela n’arrive plus jamais.

Marlène : Cette intervention m’a ouvert les yeux sur l’Histoire. C’est une chose qu’on ne pourra pas effacer et oublier.

Ariane : Je ressent un mélange informe de dégout de rage et d’incompréhension mais aussi de compassion envers cette femme. Ces témoignages sont importants car certains veulent nier cette Histoire, mais elle est écrite à l’encre indélébile .

Manéo : Je retiens que le racisme est quelque chose d’horrible. C’est grâce à ces interventions que nous pouvons comprendre où cela peut mener.

 La  conclusion reste à Icham : 

Un jour l’Amour piétinera la haine.

Le Prix d’Honneur de la LICRA VANVES a été attribué à Rokia Péricard pour sa composition « EXIL », paroles et musique, inspirée du témoignage d’Esther Senot en février 2017.

Je précise que ces interventions « Mémoire » organisées par la LICRA Vanves constituent un complément « vivant » au programme d’Histoire des classes de troisième. Un diaporama rendait hommage à nos témoins venus à Vanves depuis plus de vingt ans.

Pour clôturer cette émouvante soirée la projection du clip de la chanson « Les Emigrants » rendait hommage à Charles Aznavour. Aznavour fut aussi un homme de « Mémoire » portant dans sa chair la douloureuse mémoire du génocide arménien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Important : Les commentaires étant modérés avant publication, merci de veiller au respect de la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here