À qui profite Zemmour ?

Depuis plusieurs jours, les provocations d’Eric Zemmour défraient la chronique. C’est, il faut bien le comprendre, le but recherché par l'intéressé.

6

Le carburant des fauteurs de haine, condamnés pour provocation à la haine contre les musulmans par les tribunaux, « au nom du peuple Français », c’est le bruit. En tant que Président de la LICRA, sans faire écho à ce bruit nauséeux, je me dois d’une part de rappeler les historiens. 

Les historiens, les vrais, ceux qui ont fréquenté les archives, soutenu des thèses, publié des articles, ont démontré par tous les angles que le Régime de l’ex-maréchal Pétain a livré les Juifs aux nazis pour les exterminer. Ils ont établi la liste des 74 182 noms d’hommes, de femmes et d’enfants qui, en France, ont été envoyés dans des centres de mise à mort avec la complicité active et volontaire du gouvernement de Vichy.

Les historiens, les vrais, ont exhumé, analysé et expliqué le rapport Dannecker du 6 juillet 1942 dans lequel chacun peut comprendre que Pétain et sa clique ont livré des enfants juifs dont les nazis eux-mêmes ne voulaient même pas. Les historiens, les vrais, ont démontré que Pétain avait lui même, de sa main, durci les mesures contre les Juifs, français ou étrangers. Les historiens, les vrais, ont démontré que parmi les enfants raflés à Marseille ou à Paris, la plupart étaient de nationalité française. Tout a été écrit sur cette question. Tout a été démontré. Le révisionnisme de Zemmour est écrasé par les faits et par l’Histoire. Le temps fera son œuvre et renverra au terminus des faussaires et des révisionnistes tous les Faurisson aux petits pieds. 

Mais je me dois en outre de m’interroger sur la responsabilité de cette chaine dîte d’information dans ce discours de désinformation.

Le plus grave n’est même pas l’outrage. Nous venons de voir qu’il ne résistait pas à la vérité historique. Le plus grave est la responsabilité des médias qui font écho à ce bruit, à cette « cavalcade des mots sans âme » (Marcel Bloch) d’Eric Zemmour. 

On peut légitimement s’interroger sur le choix éditorial de CNEWS. Quel est le sens d’un média qui exhibe ainsi sans vergogne la réhabilitation de l’ex-maréchal Pétain ou encore celle, plus récente, des crimes du Général Bugeaud en Algérie ? Quel est le sens d’un média qui participe à l’embrasement des consciences en confiant son antenne à un pyromane patenté ? 

La chaîne invoque la liberté d’expression.

Et bien moi, aussi, je l’invoque ! 

En tant que Président de la LICRA, je revendique la liberté de dire que CNEWS, avec Zemmour, participe au climat populiste délétère qui tue, chaque jour un peu plus, la République. Je revendique la liberté de dire que servir de porte-voix à la haine, quand on a l’audience d’une chaîne de cette importance, est parfaitement irresponsable. Je revendique la liberté de dire que CNEWS défait, à chaque fois qu’elle met Zemmour à l’antenne, le travail de terrain que nous faisons chaque jour, avec les enseignants, auprès des jeunes, pour apaiser les tensions, déjouer les pièges de la peur et des fantasmes, déconstruire les préjugés, mettre à bas les falsifications et combattre les menaces contre l’universalisme républicain. Je revendique la liberté de dire que CNEWS devrait relire Albert Camus qui, en 1939 demandait aux « journalistes libres » de ne « rien publier qui puisse exciter à la haine ou provoquer au désespoir ». Je revendique la liberté de dire qu’offrir une vitrine au mensonge n’est pas digne d’un grand média de masse et porte atteinte à la cohésion nationale. Je revendique la liberté de dire que le pluralisme, ça n’est pas 5 minutes pour Pétain et 5 minutes pour les Juifs ! Je revendique la liberté de dire que je refuse, avec Jaurès, de subir « la loi du mensonge triomphant qui passe ».

Pour le reste, chacun est désormais responsable de ses choix et devra en rendre compte devant l’opinion et le cas échéant, devant la justice.

Quelle sera l’outrance révisionniste ou la provocation raciste ou xénophobe qui fera que la chaine vienne un jour se désolidariser de la haine en col blanc et se ressaisir ?

D’ici là, à chaque fois que la ligne sera franchie nous agirons, sans hésiter, pour que force reste à la loi.

Mario Stasi
Président de la LICRA

6 Commentaires

  1. Cher Mario
    Du grand Stasi
    Tel père tel fils
    Merci d’avoir répondu à la haine par des chiffres historiques
    Merci de ne pas laisser s’installer le chaos de la pensée erronée
    Merci cher Président
    Amities
    Laurence Azoux Bacrie

  2. Avoir une croyance, une sensibilité, un goût…, une opinion différents de mon voisin est possible et permis. Prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages en leur faisant croire qu’il fait jour quand il fait nuit ou designer des coupables plutôt que de chercher des solutions, cela s’appelle de la malhonnêteté intellectuelle, du mensonge, un piège criminel dont le seul but est de pervertir la vérité, la réalité, au bénéfice de son égo, de sa folie ou sa paranoïa en détruisant tout ce qui ne nous ressemble pas pour fabriquer un monde où l’autre différent est exclus, de gré ou de force… la fin de l’humanité !

  3. Excellente tribune , ZEMMOUR est un imposteur .
    Voir sur ce point l’intéressant ouvrage de Gérard NOIRIEL, « Le venin dans la plume » où il compare les discours de DRUMONT et de ZEMMOUR .

  4. En fait, vous voulez discuter entre vous sans jamais être contredit. La liberté d’expressions mais seulement entre vous ça s’appelle une dictature.

    • Chombart  » le gout du moisi « …..proné la haine contre les musulmans ( c’est les arabes qui sont visé en vrai sous le pretexte de l’Islam ceci /cela on a tous bien compris ) 7 sur 7 – H 24 C’est de la liberté d’expréssion pour vous ? Si pour vous s’opposé a la haine et au racisme c’est une offense à la liberté d’expréssion et c’est de la dictature c’est que dans votre tete y a un probleme a mon avis.

  5. Merci Monsieur Stasi, vous avez raison, la liberté d’expression n’est pas une poubelle ou l’on jette les pires opinions qui sont des délits reconnus!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here