Black Earth Rising, une série Netflix sur le génocide des Tutsis

0

Black Earth Rising est une série lancée par Netflix qui s’interroge sur le symptome d’une culpabilité collective autour du génocide des Tutsis. Alain David, président de la commission Mémoire, Histoire, Droits de l’Homme, nous livre son regard sur cette initiative originale et qui met, 25 ans après le génocide, la lumière sur un océan de ténèbres et de douleurs.

Je viens de terminer de regarder la série Black Earth Rising de Hugo Blick, nouvellement sortie sur Netflix. A ceux qui accèdent à Netflix (et qui disposent d’un peu de temps, et qui veulent se plonger dans un polar politique, ayant comme thème le souvenir du génocide des Tutsi) je le conseille.

Bien entendu c’est une fiction, avec toutes les critiques qu’on peut adresser à une fiction lorsque le prétexte est un génocide (toutes les critiques qui furent par exemple celles de Lanzmann).

Néanmoins ces réserves faites, en sachant qu’on n’est pas devant une réalité historique, et que le tragique du réel n’est pas là, c’est un peu de la complexité de la situation de l’Afrique, du Rwanda, de la géopolitique internationale, un certain idiome,  qui est livrée, sur le mode du polar – et de plus, si je puis dire ainsi « cela finit bien », ou à peu près bien.

Et les prestations d’acteurs – Michaela Coel, John Goodman, Noma Dumezweni, Tamara Tunie… –  sont remarquables (et, last but not least, ça peut faire progresser en anglais).

Alain David

Président de la commission Mémoire, Histoire, Droits de l’Homme

(Et « You want it darker » (hineni, hineni, I’m ready my Lord) de Leonard Cohen sert de leitmotiv.)


Pour en savoir plus « Black Earth Rising » : Netflix rouvre le dossier rwandais

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here