Propos négationnistes d’un conseiller régional FN de Nice : le FN reste le FN

Benoit Loeuillet, conseiller régional FN en PACA, a tenu des propos négationnistes en caméra cachée dans un documentaire qui sera diffusé le 15 mars 2017 sur C8 et intitulé « La face cachée du Front National ».

>> Voir le documentaire

Cet élu a notamment déclaré qu’il n’y avait « pas eu 6 millions » de morts en référence à la Shoah, en présentant à la vente les ouvrages du négationniste Robert Faurisson ou encore d’Adolf Hitler.
Contrairement à ce qu’on voudrait nous faire croire, le parti des Le Pen n’a pas changé et n’a pas renié la tradition extrémiste qui est la sienne depuis sa fondation : le FN reste le FN. Les propos tenus par Benoît Loeuillet s’inscrivent dans la même veine que ceux qui ont valu à Jean-Marie Le Pen, président d’Honneur du parti frontiste, d’être condamné à de nombreuses reprises. Aujourd’hui, le parti de Marine Le Pen fait mine de jouer la vierge effarouchée en indiquant suspendre Benoit Loeuillet. Personne ne doit être dupe de cette prétendue sanction qui intervient bien tard.

Le FN sait parfaitement et depuis longtemps qui est Benoit Loeuillet, à savoir un ancien cadre du mouvement identitaire niçois et gérant d’une librairie d’extrême-droite ayant pignon sur rue depuis 2001.

Benoit Loeuillet a en effet reçu dans sa librairie depuis des années tout ce que la France compte de figures de l’extrême-droite la plus dure : Guillaume Faye, théoricien du GRECE, Alain Soral, condamné hier à la prison ferme pour contestation de crime contre l’Humanité, Gabriele Adinolfi, néofasciste italien, Pierre Vial, ancien élu FN fondateur de Terre et Peuple, Yves-Marie Adeline, fondateur de l’Alliance royale, Gérard de Gubernatis, ancienne figure de l’Action Française, Jean-Claude Valla, cofondateur du GRECE.

Comme à chaque fois, le FN décide d’agir – bien mollement – une fois pris la main dans le sac. Mais le FN reste le FN.