[Communiqué] Réaction de la LICRA à la réunion de l’AMAL à Mulhouse

Nous ne pouvons pas nous résoudre à voir des salles municipales servir de propagande à ceux qui combattent nos valeurs. La LICRA demande au gouvernement d’agir face à ces initiatives. 

Le fait de savoir que le centre des Congrès de Mulhouse servira de tribune à l’islamisme est une offense faite à la République.

Hassan Iquioussen, prêcheur de l’UOIF, apologiste des Frères musulmans, a qualifié par le passé les juifs d’« avares et usuriers » et d’être « le top de la trahison et de la félonie ». Il les a accusés de « comploter contre l’islam et les musulmans » ou encore de « ne pas vouloir se mélanger aux autres qu’ils considèrent comme des esclaves ». Il a attribué le schisme qui a divisé l’islam « à un juif yéménite converti pour détruire l’islam de l’intérieur ». Ses excuses d’alors, une fois les propos rendus publics, n’ont dupé personne.

Dominique de Villepin, en son temps, avait condamné ces déclarations. Les temps ont changé et ne sont plus aux condamnations mais à l’action contre le fondamentalisme islamiste et son cortège antisémite.

Dans la presse : http://fr.timesofisrael.com/la-presence-dun-predicateur-integriste-a-une-conference-inquiete-la-licra/