17 octobre 1961 : le crime et le déshonneur

Dans le climat de terreur lié à la guerre d’Algérie et aux attentats commis par le FLN contre des policiers français, Maurice Papon, préfet de police de Paris impose, à l’issue d’un conseil interministériel tenu le 5 octobre 1961, un couvre-feu de fait aux Algériens de Paris qui doivent, selon les instructions de la police … Lire la suite de 17 octobre 1961 : le crime et le déshonneur