Communiqués de presse

11/06/2015

Partout en France le BDS (boycott, désinvestissement, sanctions) n'a de cesse d'organiser des actions contre Israël. De telles actions n'ont qu'un précédent, celui de l'Afrique du Sud du temps de l'apartheid.  La Licra condamne les actions du BDS et encourage au contraire tout ce qui favorise le respect des personnes et tout ce qui est de nature à permettre la paix civile et la paix entre les nations.    

11/05/2015

La haine raciste ne doit pas être traitée comme un délit d'exception qui serait l'expression d'une simple opinion. Elle mérite une vraie réponse pénale, efficace et rapide.    C'est pour cette raison que nous, avocats des victimes, demandons à ce que le racisme puisse intégrer le code pénal afin de constituer un délit de droit commun, un "vrai" délit en somme. 

20/04/2015

Réagissons aux génocides des Chrétiens au Moyen Orient !  Réagissons aux génocides des minorités non musulmanes ! Un génocide à bas bruit se déroule sous nos yeux en Syrie, en Irak en Libye et en Afrique noire à l'initiative de Daech, l'Etat islamique et ses complices. Depuis la proclamation du califat par l'Etat islamique, le 29 juin dernier au premier jour du ramadan, des milliers d'Irakiens chrétiens sont morts, exécutés par les djihadistes ou tués au combat, et environ un million de personnes auraient quitté leur foyer. 

02/04/2015

   Invité sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin (BFM - RMC) ce matin, Jean-Marie Le Pen a réitéré ses propos ignobles sur les chambres à gaz, qu’il qualifie de "point de détail de la guerre", propos qui lui avaient déjà valu d'être condamné par la justice.   Le Front National, par la voix de son Président d’honneur, continue de démontrer - s’il le fallait encore - que l’antisémitisme et le négationnisme sont l’ADN de ce parti.   La toute récente campagne pour les élections départementales a été le théâtre d’innombrables « dérapages » racistes et homophobes de candidats du Front National, illustrant à chaque fois que la haine de l’Autre est le fondement de l’idéologie de ce parti qui, de l'aveu de son président d'honneur, comporte "de fervents pétainistes".   La LICRA dénonce avec force ces expressions de la haine et portera plainte contre les propos antisémites tenus par Jean-Marie Le Pen.   Contact presse Corinne Tapiero 01-45-08-08-08 ctapiero@licra.org

04/03/2015

Le 9 janvier 2014, le Conseil d’État a interdit la représentation du spectacle « Le Mur » de Dieudonné M'bala M'bala. Nonobstant cette interdiction, celui-ci a continué à le diffuser sous la forme d'un DVD. La Licra a donc demandé le retrait de ce DVD de la vente. Par décision de ce jour, le tribunal de grande instance de Paris a fait droit à cette demande en ordonnant le retrait de la vente du DVD du spectacle « Le Mur » de Dieudonné M'bala M'bala et en interdisant sa commercialisation. Le TGI de Paris a jugé certains passages du DVD constitutifs de provocation à la haine, à la violence et à la discrimination, d'apologie et de contestation de crimes contre l'humanité, d'apologie des crimes et délits de collaboration avec l'ennemi.

18/02/2015

Hier soir, dans le métro parisien, des supporters de Chelsea ont repoussé un homme noir qui tentait d'entrer dans une rame, en se vantant d'être racistes. La Licra est horrifiée par cette scène de haine ordinaire dans l'espace public. Dans les stades, les expressions de racisme sont sanctionnées par les instances du football, en coopération avec les clubs. Dans les rues, il est difficile de maîtriser la violence de certains supporters. La Licra appelle les clubs et les réseaux de supporters à collaborer avec les services de police afin que les auteurs de ces comportements abjects soient déferrés à la justice. La Licra, qui est toujours aux côtés des victimes, suivra cette affaire de près et se constituera partie civile devant les tribunaux. 

15/02/2015

La Licra est horrifiée par le double attentat au Danemark ayant pris pour cible la liberté d'expression et la communauté juive. Une nouvelle fois, c'est le coeur de notre identité libre, multiculturelle et laïque que les terroristes islamistes ont pris pour cible. Nous ne céderons pas, nous resterons debout. La Licra appelle tous ses militants et ses sympathisants à prendre part à tous les rassemblements de soutien au peuple danois et en hommage aux victimes en France et dans le monde. Dès ce soir 18h, la Licra sera présente devant l'ambassade danoise au rassemblement en hommage aux victimes de Copenhague.  

15/02/2015

La Licra est saisie d'effroi devant la profanation de plusieurs centaines de tombes au cimetière juif de Sarre-Union, dans le Bas-Rhin. Elle exprime son soutien aux familles touchées par ce drame. Être juif en France et en Europe aujourd'hui devient synonyme de vivre dans la crainte de la violence et des persécutions. Et de ne jamais être à l'abri de la haine antisémite, même après la mort. Plus que jamais, tous les citoyens français républicains doivent entrer en résistance contre ceux qui veulent nous diviser. La Licra appelle les pouvoirs publics à déployer d'urgence un plan d'action contre l'antisémitisme, qui devra donner aux acteurs associatifs les moyens d'agir contre ce cancer des sociétés européennes contemporaines. 

21/01/2015

Le 15 janvier dernier, Aymeric Chauprade, eurodéputé FN et conseiller spécial aux affaires internationales de Marine Le Pen, exposait dans une vidéo sur YouTube son analyse des attentats, empreinte d'esprit de croisade et d'approximations scientifiques. Il y déclare notamment que la "France est en guerre contre des musulmans" et il compare les Français musulmans de 2015 aux Allemands de 1933. Marine Le Pen a certes demandé de ne pas diffuser cette vidéo, probablement soucieuse de l'image du parti d'extrême droite, qu'elle s'acharne à polir depuis des années. Vaine recommandation, sa nièce Mario Maréchal Le Pen, députée FN du Vaucluse, la diffuse ce mardi sur son compte Twitter. Une nouvelle fois, la Licra constate que le FN reste le FN : un parti d'extrême droite, à l'idéologie guerrière et racialiste, dont la stratégie repose sur une ligne bien simple, et fort mal à propos dans le contexte de l'après-Charlie : diviser les Français. Yann Barthès, dans l'émission Le Petit Journal du 20 janvier, se demandait pourquoi la Licra n'avait pas (encore) porté plainte. Nous pouvons le rassurer : les avocats de la Licra se sont saisis du dossier. La diffusion des propos haineux d'Aymeric Chauprade ne restera pas sans suites. 

14/01/2015

Le mardi 13 janvier sur Europe 1, dans l'émission "Le Grand direct de l'Actu", Philippe Tesson a affirmé que pour lui "ce qui a créé le problème c’est pas les Français", en ajoutant : "C’est pas les musulmans qui amènent la merde en France aujourd’hui ? Il faut le dire ! »

 La Licra est profondément choquée par ces propos incitant à la haine raciale et reprenant une rhétorique courante d'extrême droite, consistant à considérer que les musulmans ne seraient pas des Français. 
 A une heure où l'union républicaine de toute la société française est ce que nous avons de plus précieux, il faut être intransigeant avec ce type d’amalgames. Le dimanche 11 janvier, les Français, de toutes religions et de toutes origines étaient présents par millions dans les rues. Les musulmans, qui sont d’abord des citoyens français, n'ont pas à s'excuser de leur religion, et encore moins des fanatiques dont ils sont aussi les victimes.   

09/01/2015

La grande manifestation de dimanche à Paris et dans toutes les villes et villages de France doit être un moment d’union et de communion nationale. Tous les hommes et toutes les femmes vivant dans notre République sont invités à venir affirmer haut et fort qu’ils n’ont pas peur et qu’ils ne céderont pas devant la barbarie. Il ne doit y avoir dans ces manifestations ni récupération ni hiérarchie. Tout le monde peut et doit y participer, quelles que soient ses origines, ses croyances ou ses sympathies politiques. Les rues de nos villes appartiennent à tout le monde. Rien ni personne ne doit venir troubler ce moment d’union nationale. Dimanche, il ne doit y avoir ni partis politiques, ni syndicats, ni associations, mais des millions de Charlie. 

09/01/2015

La  Licra s'incline devant la mémoire de toutes les victimes de ces derniers jours et de ces dernières heures. Elle salue le travail réalisé par les services de police dans un contexte complexe et périlleux. Elle regrette cependant que les fanatiques qui ont souillé et endeuillé notre pays soient morts sans pouvoir être jugés au nom du peuple français. A cette heure, nous sommes tous Charlie, en hommage aux journalistes et dessinateurs de Charlie Hebdo, comme nous sommes les victimes innocentes du supermarché cacher de la porte de Vincennes et les policiers assassinés à Paris et à Montrouge. Les premiers ont été exécutés parce qu'ils étaient libres, les seconds parce qu'ils étaient juifs, les troisièmes parce qu'ils étaient les symboles de la République, mais c'est le même fanatisme qui les a frappés. C'est en leur nom et pour leur rendre hommage que nous appelons le peuple de France à manifester dignement dimanche, dans l'unité et la concorde. Après le bruit des armes est venu le temps du silence et du recueillement. Une tâche d'honneur s'impose à tous : faire reculer la peur en faisant couler l'encre, pas le sang. 

09/01/2015

Communiqué commun Aucun mot, aucune formule ne peuvent traduire notre peine : nous pleurons la mort de ceux et celles qui n’avaient qu’un crayon pour toute arme, et de ceux qui les protégeaient contre ce que nous pensions impossible. Les individus qui ont ainsi entonné un abominable hymne à la mort ont touché juste car c’est tout ce que nous aimons qu’ils ont assassiné : l’impertinence, le rire, l’inventivité, la joie de vivre, la liberté de penser, sans laquelle il n’est pas d’humanité. Et nous avons besoin que cette peine soit partagée entre tous, ici en France comme partout dans le monde. Ce monde qui a ressenti que cet événement n’était pas hexagonal mais notre histoire commune. 

08/01/2015

Communiqué commun La LDH, la Licra, le Mrap et SOS Racisme appellent tous les citoyens à sortir de chez eux partout en France le dimanche 11 janvier 2015 à 15h pour participer aux rassemblements de soutien aux victimes de la tuerie de Charlie Hebdo. Parce que nous n’acceptons pas le fanatisme et la violence, parce que nous sommes attachés à la démocratie et l’Etat de droit, parce que la liberté de la presse est un des biens les plus précieux que nous avons acquis, nous voulons vivre ensemble, sans racisme et sans discrimination, en paix et en harmonie quelles que soient nos origines, nous appelons les femmes et les hommes vivant en France, les organisations syndicales et politiques, les associations et tous ceux et toutes celles qui sont attachés à cet idéal de se joindre à nous, sans mot d’ordre ni slogan, sans banderole ni bannière. Juste pour être ensemble.

07/01/2015

La terreur a frappé aujourd’hui Charlie Hebdo. Nous pleurons les victimes de cette ignominie et exprimons toute notre solidarité aux familles. A travers cet acte, les assassins se sont attaqués à la France, à son modèle et à ses valeurs. Aujourd’hui Charlie Hebdo est la France et la France est Charlie Hebdo. La Licra appelle TOUS les Français à descendre dans la rue pour signifier que nous sommes plus nombreux et plus forts que les pourvoyeurs de haine et de mort. Ne laissons pas les terroristes nous diviser. Plus que jamais, affirmons l'unité nationale contre la barbarie.

17/12/2014

Dans une interview au journal italien Corriere della Sera datant du mois d’octobre, Eric Zemmour se prononce sur l’hypothèse d'une déportation des cinq millions de musulmans français, en la comparant aux « cinq ou six millions d'Allemands qui ont dû quitter l'Europe centrale après la guerre» ou à l'expulsion d’ « un million de pieds-noirs » d'Afrique du Nord dans les années 1960. Il ajoute que cette « situation d'un peuple dans le peuple, des musulmans dans le peuple français, nous conduira au chaos et à la guerre civile ». 

08/12/2014

La Licra prend acte avec satisfaction de la volonté exprimée ce jour par 
Monsieur Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur, de faire de la lutte contre le racisme et l'antisémitisme une cause nationale. 

28/11/2014

Hier soir, au théâtre Gérard Philipe (TGP) de Saint-Denis, seules deux représentations d'« Exhibit B » de Brett Bailey ont pu avoir lieu, alors que six étaient prévues. Cette œuvre est un spectacle majeur, car elle ne fait pas que dénoncer le racisme et la violence faite aux Noirs tout au long de l'Histoire. La mise en scène permet à des comédiens noirs de représenter ces faits tragiques avec humanité et dignité, et au public de regarder sans ambigüité possible un passé et un présent qui nous regardent, nous questionnent profondément et nous bouleversent, quelle que soit la couleur de notre peau. 

21/11/2014

Communiqué de la Licra, de la LDH et du Mrap La pièce de Brett Bailey, Exhibit B, est au centre d’une controverse qui a pris une forme inadmissible.D’aucuns, jugeant cette pièce sans l’avoir vue, la considèrent raciste et demandent sa déprogrammation du TGP, à Saint-Denis et du 104, à Paris. Ils l’accusent de montrer les Noirs dans des positions de victimes, et vont jusqu’à demander son interdiction aux préfets. Comme si la représentation de la façon dont les préjugés racistes ont pu aboutir aux situations les plus abominables, comme l’esclavage, les discriminations coloniales, les humiliations, les zoos humains, n’avait plus aucun sens aujourd’hui. Comme s’il n’était plus convenable ou utile de montrer comment l’être humain est capable de se comporter quand il se croit supérieur, grâce à la couleur de sa peau.

17/11/2014

En 2010, Asia Bibi était condamnée à mort pour avoir « insulté » le prophète Mahomet. Cette condamnation pour blasphème aurait débuté parce que des femmes de son village lui reprochaient d’avoir rendu l’eau de leur puits impur. Depuis, cette chrétienne pakistanaise, toujours en prison, continue de proclamer son innocence.