La joie et l'espoir

Gilad Shalit, une libération riche en enseignements - Liberation.fr, 18/10/11, David Chemla

Après 1941 jours de séquestration, sans aucun contact avec l’extérieur, Gilad Shalit va enfin pouvoir rentrer chez lui.

Il est attendu par tout un pays pour lequel il est devenu, grâce à l’inlassable et admirable combat de ses parents, l’enfant de chaque famille.

Accéder à l'article