« Certifié Conforme » : Stéphane Guillon joue au profit de la LICRA

« Certifié conforme ! », c’est le nouveau spectacle cri du cœur de Stéphane Guillon qu’il donnera au théâtre Dejazet au profit de la LICRA le 28 novembre prochain à 20h30. 

Réservez vos places à 25 euros (Balcon) en cliquant ici

Réservez vos places à 35 euros (Balcon) en cliquant ici

Réservez vos places à 45 euros (Orchestre) en cliquant ici

Réservez vos places à 90 euros (Carré d’or) en cliquant ici

14502782_1096422850404942_2911423166041250867_n

Au soir du 6 mai 2012, Stéphane Guillon s’imaginait déjà au chômage. Comment faire rire avec un « président normal » ? « Après Sarko, je pensais qu’on ne ferait jamais mieux, mais si ! » Au début de son nouveau spectacle, l’humoriste met, d’ailleurs, en scène une séance de thérapie des « Hollandais anonymes » destinée« aux gens de gauche qui ont des pulsions de droite ». Au-delà de la politique, la religion, la famille (recomposée), les réseaux sociaux, la théorie du genre, la fin de vie, lui inspirent aussi des réflexions d’une (im)pertinente cruauté. Une intelligence du propos soutenue par une mise en scène et une interprétation aussi efficaces qu’exigeantes. Certifié conforme ? Certifié « A ne pas manquer ! ». Télérama, octobre 2016

Stéphane Guillon s’est fait une spécialité de l’exercice de style à haut risque : avec des manières de redresseur de torts, de justicier cynique, il se paye la fiole de personnalités venues passer un moment promotionnel inconséquent lors de l’émission de divertissement télévisée présentée par Stéphane Bern, de 2003 à 2006 sur Canal +. Il s’agit de brosser son portrait à l’invité, sans rien lui passer de ses travers.
Ses prétentions à être le La Bruyère du XXIe siècle fonctionnent : courtisé par les medias, il sale tous les matins sur France Inter les plaies du monde.
Le chroniqueur s’est offert deux one-man shows : « En avant la musique » en 2007 et « Portraits au vitriol » en 2008.
En attendant Godot, il fait aussi l’acteur au cinéma.