Johnny antiraciste !

Johnny Hallyday, décédé le 6 décembre, a été un compagnon de route de la LICRA. Aux côtés de Jean Pierre-Bloch et de son fils Claude, l’artiste a mis son talent au service du combat antiraciste. Cette aventure avec la LICRA a débuté au débuts des années 1970. Le 13 mars 1972, Johnny remplit l’Olympia pour un gala exceptionnel en faveur de la Ligue, réunissant autour de lui David Alexandre Winter, Rika Zaraï, Enrico Maccias et en présence du Président du Sénat de l’époque, Alain Poher.

L’année suivante, en 1973, Johnny compose et interprète un titre dédié à la LICRA, intitulé « Le Droit de Vivre » et écrit par Michel Mallory pour l’album Insolitudes sorti le 25 mars 1973. Cette chanson deviendra à la fin des années 70 le générique de l’émission d’expression directe de la LICRA sur les chaines publiques et animée par Yvan Levaï.