La LICRA invitée à la plantation de l’Arbre de l’Humanité à Châlons-en-Champagne

0

Répondant à l’appel solennel de l’AMF (Association des Maires de France) par la voix de son président, François Baroin, monsieur Benoist Apparu, Maire de Châlons-en-Champagne, a invité les Châlonnaises et les Châlonnais à se retrouver jeudi 28 février à 18 heures au Petit Jard pour planter l’Arbre de l’Humanité afin de « témoigner de leur attachement aux valeurs des Droits de l’Homme ».

La section châlonnaise de la LICRA était invitée.

De nombreuses personnalités locales représentant les institutions, les associations, les cultes ainsi que des élus, des jeunes du Conseil municipal des enfants étaient présents.

Monsieur Benoist Apparu a d’abord pris la parole, rappelant que cette décision a été prise par l’AMF à la suite du saccage de la stèle dédiée à Ilan Halimi, jeune homme torturé et assassiné en 2006 parce juif, les arbres ornant celle-ci ayant été sciés. Cet acte barbare, s’ajoutant à la terrible multiplication mais aussi à l’augmentation des actes et agressions antisémites en 2018 et en ce début 2019, a suscité émotion, indignation et colère. Dénonçant avec vigueur le racisme et l’antisémitisme, il a appelé nos concitoyens à refuser et à agir contre ce qui constitue un délit et met en cause la paix civile.

La parole a ensuite été donnée à Nelly Beaufort, Présidente de la LICRA de Châlons, qui a rappelé tout le sens du combat de la LICRA au nom des principes fondamentaux de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948. Inquiète de ce que sera demain, elle a appelé à des engagements et des actes forts pour lutter contre l’antisémitisme et toutes les formes de racisme.

À son tour, monsieur Denis Conus, Préfet de la MARNE, a prononcé un discours fort, rappelant les multiples manifestations tragiques de l’antisémitisme sur le territoire de la République, ses causes, ses effets sur les Français juifs et leur vie quotidienne. Il a souligné la nécessité de ne pas donner prise aux discours racistes et antisémites qui opposent les uns aux autres et incité chacune et chacun à la vigilance, au discernement et au refus de ces haines qui peuvent amener au pire.

Puis, les membres du conseil municipal des enfants ont dévoilé la plaque apposée au pied du bel arbre de Judée choisi symboliquement et chaque intervenant ainsi que toutes les personnes présentes ont successivement manié la pelle pour la plantation de cet Arbre de l’Humanité. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here