La Licra Rhône-Alpes soutient une action contre le racisme visant les transfrontaliers

Cette réunion avait pour objet l’action intentée par la Licra Genève à l’encontre de Monsieur Henri Rappaz, député du Grand Conseil de Genève et conseiller municipal à Chêne Bougeries, pour ses propos soutenant le journal Minute dans ses attaques racistes contre la Garde des Sceaux de la France au nom de la liberté d’expression. Ce même député avait ensuite évoqué la nécessité d’éradiquer les travailleurs transfrontaliers. Me Depreux a expliqué qu’une action au pénal n’était pas possible, mais qu’une action au civil était envisageable, sous réserve de vérifier les statuts de chacune des Sections prête à s’engager.

Sur ce dossier, Me de Preux travaille bénévolement. Pierre Weiss a engagé la Licra Genève à prendre en charge les frais d’une action.

Une brève rencontre amicale à la suite de cette réunion a permis entre autres, d’envisager une production commune Licra Thonon/Licra Genève/Licra RA au sujet de la question des frontaliers.