Laïcité : la LICRA, partenaire des entreprises

La LICRA invitée à participer à une réunion de l’Observatoire National de l’Emploi de la branche caoutchouc au sujet de la laïcité dans l’entreprise.

A la suite d’une action conduite par la Licra Roanne pour défendre un salarié de l’entreprise Michelin, victime de racisme dans son atelier, des militants du syndicat Sud Solidaire ont demandé à la Licra d’intervenir dans la réunion de l’Observatoire National de l’Emploi dans la branche caoutchouc sur la question de la laïcité dans l’entreprise et de la manière de répondre à la demande religieuse dans l’entreprise.

En effet, la loi ne répond pas à toutes les questions qui se posent dans la vie quotidienne d’une entreprise au sujet des règles à poser pour assurer une qualité de vivre et travailler ensemble.

Après un exposé de Denis Acker sollicité par les organisations patronales pour inscrire la laïcité dans l’Histoire de la France, les militants de la Licra, Julien Levinger, Roger Benguigui et Annette Bloch ont fait un état des lieux de la situation à l’égard de la laïcité dans la société et dans l’entreprise. Ils ont ainsi expliqué pourquoi la Licra est attachée à la laïcité et la défend de toutes ses forces. Ils ont proposé aux syndicalistes présents une méthode pour aborder la question et y apporter des réponses concrètes dans l’entreprise.

Ce fut un temps d’échange grave, concentré, vrai, cordial et respectueux, y compris de la part de certains syndicalistes qui conservaient quelques réticences vis-à-vis de la Licra.

Les participants ont été étonnés de notre approche, passionnés, et lors du tour de table final, chaque délégation syndicale a exprimé son attachement à la laïcité, sa volonté de la défendre et son accord pour engager un processus de réflexion à ce sujet au niveau de la Branche. La délégation patronale a demandé un temps de réflexion et de concertation pour donner une réponse définitive (avant le 24 Novembre).

Participants : Syndicats salariés : CGT, CFDT, CGC, CFTC, SUD (4 représentants pour les 4 premiers, 5 pour Sud). FO a refusé de participer à une rencontre avec la Licra. Syndicats patronaux : UCAPLAST (Union des Syndicats des PME du Caoutchouc et de la Plasturgie) 3 représentants, SNCP (Syndicat national du caoutchouc et des polymères- Michelin, Goodyear, Pridgestone…) 3 représentants.