Le quatrième mur – Utopie et Fraternité

D’après le roman de Sorj Chalandon. Création de la Cie du Théâtre des Asphodèles, au Théâtre Capitole, salle 2. Tous les jours à midi (relâche le lundi)

0

Avignon 2019 – Episode 14

Le quatrième mur embarque le spectateur au cœur du conflit du Liban dans les années 1982-1983.  

Georges, étudiant à Paris, militant et féru de théâtre, fait la connaissance de Samuel Akounis, metteur en scène grec d’origine juive, pacifiste, qui rêvait de monter la pièce Antigone d’Anouilh à Beyrouth, en réunissant dans la distribution des acteurs de toutes origines et communautés, maronites, sunnites, chiites, druzes, palestiniens, israéliens… Mais, aux portes de la mort, il confie son projet à son jeune ami, qui s’efforcera de réaliser son rêve, en dépit de toutes les difficultés.

Georges se retrouve alors face à une réalité brutale, dans un pays où règnent terreur et barbarie, où s’affrontent les différentes factions.

Ils sont six acteurs à se distribuer l’ensemble des rôles, en se partageant la narration, enchaînant les tableaux, dans une sorte de chorégraphie, dont l’énergie et le rythme rendent convaincantes la force et la solidarité du groupe.

La pièce nous interroge sur nos valeurs d’humanisme et de tolérance, questionne nos certitudes, en mettant en exergue la complexité des rapports humains.

Nous avons revu avec plaisir cette création de 2016, dans une mise en scène de Luca Franceschi, à partir du texte contemporain de l’écrivain et journaliste, Sorj Chalandon, toujours d’actualité par rapport aux différents conflits qui secouent le Moyen-Orient.

Spectacle à voir ou à revoir qui, tout en nous faisant entrer au cœur d’un conflit, défend de façon extrêmement dynamique nos valeurs d’universalisme, un message d’espoir et de fraternité…fût-il utopique !

Georges et Noëlle Bouanha, Licra Auvergne Rhône-Alpes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here