« Les Hommes Debout » contre les génocides

Le Collectif VAN – qui œuvre pour le partage des mémoires, contre le racisme et la négation des génocides – place le 20e anniversaire du génocide des Tutsi et son million de morts en 1994 au Rwanda, au centre de son exposition à ciel ouvert. 



A cet effet, cinq stèles de trois mètres de haut, affichant les Hommes Debout, œuvres du plasticien Bruce Clarke avec le Collectif pour les Hommes debout, se dressent sur le Parvis. La démarche de Bruce Clarke « est une tentative de réparation symbolique envers les morts à l’usage des vivants ». Les artistes Vatché et Dibasar offrent sur quatre autres stèles leur vision des Arméniens, Juifs, Tutsi et Darfouri, tombés lors de génocides passés ou en cours. Accompagnés des créateurs Soon, Christine Akopian et Florent Kolandjian, ils explorent en direct, sur le Parvis, la thématique des crimes contre l’humanité. 



En ce dernier dimanche d’avril, dédié chaque année à la célébration de la mémoire des victimes de la déportation dans les camps nazis, des bulles s’élèvent sur le Parvis, comme autant de pensées, en hommage aux victimes des génocides. Le public est amené à participer à cette action de sensibilisation en suspendant des petits papiers de toutes les couleurs sur les fils de la mémoire. 


> Lire la suite du communiqué de presse

> Télécharger l’affiche de l’évènement