Lettre à un soldat d’Allah, chroniques d’un monde désorienté

Mise en scène Alain Timar, interprété par Raouf Rais, Tiré du livre de Karim Akouche Théâtre des Halles

0

Dénoncer l’intolérance, le fanatisme, la terreur mortifère des islamistes, démonter les mécanismes de la manipulation mentale, le danger de l’intégrisme religieux, mettre en lumière l’esprit critique, la liberté d’être, mettre en avant le courage, la beauté et la joie des femmes de briser les chaines de la domination masculine, faire résonner la capacité des femmes et des hommes à inventer leur vie, défaits de toutes certitudes.

Raouf Raïs nous livre un texte percutant (avec un petit bémol cependant, celui de vouloir tout dire !), un plaidoyer vibrant, vivant, voire halluciné sur l’absolue liberté de conscience dans un monde ô combien perfectible. Il nous ouvre grand les yeux sur cette réalité dangereuse, insidieuse du contrôle de la pensée et des corps et en appelle à la raison, à nos raisons d’amoureux d’un monde libre.

Jacques Sitruk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here