L’exil suisse pour Alain Soral ?

L'essayiste d'extrême droite, condamné à plusieurs reprises pour antisémitisme, a pris un appartement à Lausanne... à proximité de la synagogue.

0

C’est au nom de Robert (un autre de ses prénoms) Bonnet (son patronyme de naissance) qu’Alain Soral s’est inscrit au contrôle des habitants de la ville de Lausanne. C’est également le nom inscrit sur sa boîte aux lettres dans un immeuble de Lausanne, révèle Le Matin dimanche.

Un appartement loué depuis la mi-octobre, mais pas encore occupé. Détail qui ne manque pas de piquant pour cette figure française du négationnisme : l’appartement est situé non loin de la synagogue de Lausanne, à proximité de la gare.

Alain Gérard Robert Bonnet dit Soral a été condamné à un an de prison ferme le 2 octobre dernier à Paris pour avoir qualifié le Panthéon de « déchetterie cacher » dans une vidéo postée en 2018 sur son site internet, après l’inhumation de Simone Veil et de son époux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here