LICRA Périgueux-Dordogne : Les actualités du mois de juillet 2019

0

La Shoah racontée aux écoliers.

Lundi 1 juillet 2019

À l’invitation de madame Sylvie Declercq, directrice de l’école élémentaire de la Cité (école Simone Veil), Betty et Marcel Wieder sont venus à la rencontre des élèves de CM2 pour leur parler de la Shoah, une première pour cet établissement récemment rebaptisé du nom de cette «  grande dame » au destin exceptionnel.

Pendant deux heures, Betty et Marcel, ont offert à ces jeunes écoliers très attentifs, des témoignages émouvants sur leur vie d’enfants juifs cachés par des familles de Justes durant la deuxième guerre mondiale tout en expliquant  avec des mots simples le génocide des juifs, perpétré par les nazis. À l’issue de cette conférence, les élèves ont posé de très nombreuses questions. Pour Betty Wieder, ces rencontres ont pour but  de sensibiliser ces jeunes citoyens aux vertus de la tolérance et aux horreurs que peuvent susciter les discriminations.

Reconduction de la convention de partenariat entre la Licra Périgueux- Dordogne et les forces de sécurité.

Mardi 9 juillet 2019

Monsieur Frédéric Périssat, préfet de la Dordogne, a signé une nouvelle convention de partenariat avec la présidente de la Licra Périgueux-Dordogne, Betty Wieder, le commandant du groupement de gendarmerie départemental de la Dordogne, le lieutenant-colonel Louis Pauty et le directeur départemental de la sécurité publique, le commissaire divisionnaire Sébastien Sarti, reconduisant pour 3 ans le partenariat engagé en 2015.

Cette convention départementale s’inscrit dans la convention-cadre de lutte contre le racisme et l’antisémitisme signée le 1 décembre 2010 entre Brice Hortefeux, ministre de l’intérieur et Alain Jakubowicz alors président de la LICRA.                        

A la suite de cette convention, le préfet de la Dordogne, Jacques Billan signe avec Betty Wieder en juillet 2012, la première convention départementale de lutte contre le racisme et l’antisémitisme qui lie l’Etat en Dordogne à la LICRA. « Cet accord permet de mettre en commun nos ressources et nos savoir- faire à travers la formation des forces de l’ordre, l’information et le soutien des victimes par la mise en place d’un guide juridique et d’une veille téléphonique au sein de la police et de la gendarmerie », soulignait  Jacques Billan. Cette collaboration sera reconduite le 25 octobre 2015.

Aujourd’hui, le préfet récemment arrivé dans le département fait un constat : le département de la Dordogne enregistre peu de faits à caractère raciste, bien en deçà de l’évolution nationale. Néanmoins, « on assiste sur les réseaux sociaux, sous couvert d’anonymat, à un déferlement d’incivilités et d’agressions gratuites », note Frédéric Périssat. La lutte contre le racisme et l’antisémitisme nécessite la mobilisation de tous les acteurs, les services de l’Etat mais aussi ceux issus du monde associatif. C’est pourquoi La Licra Périgueux-Dordogne s’est fortement mobilisée autour de 3 axes : Education, formation, prévention.

La Licra intervient :

  • Dans les établissements scolaires, dans la formation initiale des élèves policiers et gendarmes, auprès des clubs de sport.                                                                                                                                            
  • Dans les commissariats et les gendarmeries, avec la diffusion de dépliants à destination des victimes de  racisme et de discriminations, dans l’accompagnement des victimes par nos avocats.
  •  Dans la lutte contre la haine véhiculée sur les réseaux sociaux. Possibilité de signalement sur la plateforme PHAROS des contenus haineux.                                                                                                                                                                                 
  • Dans l’organisation de voyages éducatifs pour les scolaires et la participation des jeunes aux cérémonies mémorielles.                                                                                                                                                                         
  • Dans la participation à des expositions, au forum des associations…

La presse en parle. Journal la Dordogne Libre du mercredi 10 juillet 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here