L’urgence de la lutte contre l’antisémitisme

0

Dans le cadre de la Quinzaine de l’égalité organisée par la ville de Bordeaux, Mario Stasi, président de la LICRA et Ari Sebag, secrétaire général, se sont rendus dans la capitale d’Aquitaine pour aller à la rencontre des militants de la LICRA Bordeaux et Gironde et de leur présidente, Clotilde Chapuis.

Rencontre avec Alain Juppé

Mario Stasi et Clotilde Chapuis ont été reçus par Alain Juppé, maire de Bordeaux. Ce moment de travail a permis d’échanger sur les enjeux du combat antiraciste et notamment la persistance d’un antisémitisme particulièrement préoccupant. La discussion a également porté sur la question de la montée des populismes à la veille des élections européennes et des initiatives qui seront prises par la LICRA dans ce domaine.

Débat sur l’antisémitisme avec Frédéric Encel

La LICRA Bordeaux et Gironde a ensuite réuni près de 150 personnes à l’Hôtel de Ville de Bordeaux pour une conférence-débat animée par Frédéric Encel sur le thème « L’antisémitisme, d’hier à aujourd’hui », en présence de Cindy Léoni, secrétaire générale de la DILCRAH, Clotilde Chapuis, présidente de la LICRA Bordeaux-Gironde, Mario Stasi, Président de la LICRA et animée par Sarah Bromberg, vice-présidente de la LICRA Bordeaux-Gironde. Frédéric Encel est notamment revenu sur les permanences de l’antisémitisme à travers les époques et la répétition, avec les mêmes préjugés, des pires pratiques à l’égard des Juifs, sur un antisémitisme qui, de toute éternité, a voulu marquer les Juifs pour les différencier et qui, sans craindre les paradoxes, a essentialisé le « Juif et l’argent » et en même temps comme « Le Juif errant » apatride et qui vivrait aux dépens de la société.
Il est également revenu sur la dimension géopolitique de l’antisémitisme et de l’incurie avec laquelle nombre de dirigeants politiques français ont justifié l’antisémitisme par le conflit au Moyen-Orient. Il a enfin rappelé cette spécificité française qui voit à peine 1% de la population totale être victime de 30% des actes et agressions de type « raciste », au sens large, répertoriées par le Ministère de l’intérieur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Important : Les commentaires étant modérés avant publication, merci de veiller au respect de la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here