Mario Stasi, l’universalisme à Strasbourg, capitale de l’Europe

C'est à l'invitation de la Licra Strasbourg que Mario Stasi, Président de la Licra, s'est rendu dans le Grand Est pour aller à la rencontre des militants et porter la parole universaliste les 4 et 5 novembre 2019.

0

En mars 2017, peu avant l’élection présidentielle, nous y organisions notre Convention avec un thème prémonitoire : « L’Europe face aux populismes ». Le second tour de l’élection présidentielle et les deux dernières années ont depuis confirmé nos inquiétudes sur la dynamique à l’œuvre partout en Europe.

Hier, c’est Alain Fontanel, Premier adjoint au Maire de la ville de Strasbourg (Roland Ries) et Mathieu Cahn, Adjoint au Maire en charge de la lutte contre les discriminations, qui ont accueilli le Président de la Licra et Fabielle Angel, Présidente de la section strasbourgeoise, dans les salons de l’hôtel de ville.

La Licra Bas-Rhin y avait convié les acteurs locaux de la lutte contre le racisme, du milieu sportif et des élus strasbourgeois.

L’occasion de rappeler que l’engagement presque centenaire de la Licra est plus que jamais d’actualité. L’occasion également de regarder en face ce que l’Histoire convoque aujourd’hui et qui ne peut se satisfaire d’indignations et de déclarations de principe. C’est en ce sens que l’action de la section strasbourgeoise et le soutien fidèle que la ville de Strasbourg lui apporte sont à saluer.

Le sport, l’émancipation face au racisme

Les derniers mois ont vu de nombreux actes et paroles racistes ternir les valeurs du sport et plus particulièrement celles du football européen (en Italie notamment). En France, la Ligue de Football Professionnel et sa présidente Nathalie Boy de la Tour ont ainsi engagé un vaste programme d’actions pour lutter contre le racisme car la bêtise et l’ignorance d’une part négligeable de supporters racistes ne doivent jamais faire oublier l’engagement de milliers de bénévoles qui accompagnent la jeunesse au quotidien pour leur transmettre le message de fraternité dont le sport est le vecteur. Le tournoi de futsal qui a clôturé la journée du 4 novembre en est un vibrant exemple.

Plus tard dans la soirée, la Licra Bas-Rhin a accueilli Mario Stasi lors d’un repas convivial avec une trentaine de militants actifs, notamment les nouveaux bénévoles et les jeunes de la section. Les discussions sur les combats à mener dans un proche avenir, sur la vision générale de la Licra et ses valeurs, sur le militantisme nécessaire pour mener ce combat se sont poursuivies tard dans la soirée.

Le racisme n’est pas une opinion, c’est un délit

Et ce matin, c’est devant plus de 100 jeunes, des établissements scolaires et missions locales de la région, du Centre Européen de la jeunesse également, que Mario Stasi a pris la parole dans le cadre du Forum Mondial de la Démocratie. Avec un message : agir contre les discours de haine, en ligne et au quotidien !

C’est d’ailleurs prochainement que le Campus numérique verra le jour et mettra à la disposition de tous, élèves, parents et grand-parents, une plateforme d’éducation à la citoyenneté numérique, à la lutte contre les discours de haine et contre le racisme et l’antisémitisme.

Comment réagir devant des propos tels que ceux tenus par Eric Zemmour ? Les échanges ont permis de mettre en lumière ce qui sépare la liberté d’expression et de la parole raciste car il est primordial de le rappeler : le racisme n’est pas une opinion, c’est un délit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here