Non à l’implantation de “Bastion Social” à Clermont-Ferrand !

0

A Clermont-Ferrand, Bastion Social tente de s’implanter comme il l’a fait à Lyon, Chambéry, Strasbourg, Aix-en-Provence, Angers et Marseille.

Depuis des mois, nous demandons au gouvernement et à Gérard Collomb de dissoudre ce groupement d’extrémistes racistes issus des rangs du GUD et de mouvements de la mouvance néo-nazie comme Edelweiss-Savoie.

Chez le leader du mouvement, Steven Bissuel, à l’occasion d’une nouvelle procédure pour incitation à la haine raciale dans laquelle la LICRA était partie civile, on a retrouvé chez lui son obsession des Juifs : des cartes postales à l’effigie d’Adolf Hitler, de la Wehrmacht, des textes qui réécrivent l’histoire d’Oradour-sur-Glane, de collaborateurs, de Léon Degrelle, l’Ave Europa un chant à la gloire de la Panzerdivision.

Il partage sur les réseaux sociaux des contenus infâmes sur la Shoah émanant d’antisémites notoires comme Dieudonné, Soral et “Joe le corbeau”. Il est sous le coup de plusieurs procédures pour “incitation à la haine raciale” et “apologie de crime contre l’humanité”. Une fois de plus, nous demandons au gouvernement de dissoudre “Bastion social” et de priver d’identité légale un groupement identitaire qui ne doit pas avoir pignon sur rue.

Soutien à Olivier Bianchi dans son combat contre l’implantation de Bastion Social à Clermont-Ferrand !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here