« Nous sommes la France ! »

Discours prononcé par Alain Jakubowicz, Président de la LICRA le 25 mars 2017

 

« Face à l’offensive contre la République, nous n’avons qu’une seule arme : la Résistance. Je sais bien qu’à chaque fois que nous évoquons la Résistance, un Panthéon de héros et de martyrs nous contemplent et bien souvent nous donne le vertige. Pourtant, nous ne devons pas être paralysés par ces ombres tutélaires à qui nous devons tant.

Résister aujourd’hui, c’est récupérer pied à pied le terrain que nous avons cédé aux extrémistes. Nos symboles et nos valeurs nous appartiennent. Nous sommes la France de la liberté, de l’égalité, de la fraternité, de la laïcité, de la nation.

Nous sommes la France qui, comme Pierre Brossolette, notre compagnon de route, refusa d’abdiquer son idéal à l’esprit de Munich qui asservit la France au nazisme.

Nous sommes la France de Jean Moulin refusant d’obéir au déshonneur auquel on l’invitait.

Nous sommes la France de Missak Manouchian qui a sacrifié sa vie pour que notre pays continue d’honorer la promesse qu’elle lui avait faite en l’accueillant fraternellement, lui le petit arménien rescapé du génocide et des massacres qui avaient emporté toute sa famille. »

Nous sommes la France combattante de Germaine Tillion, de Lucie et Raymond Aubrac, de Geneviève De Gaulle-Anthonioz, de Jean Zay, de Marx Dormoy, de Mendès-France, de Jean-Louis Crémieux-Brilhac, de Guy Môquet, qui avait juré, pour reprendre un vers de Corneille, de « ne pas connaître la honte de mourir sans avoir combattu ».