Nouvelle semaine de procès pour Dieudonné

Plusieurs fois condamné pour des propos antisémites, l’humoriste controversé Dieudonné a eu cette semaine plusieurs nouveaux rendez-vous judiciaires, en tant que prévenu, mais aussi comme partie civile.

Trois mois de prison avec sursis et 30 000 euros d’amende ont été requis mercredi par le tribunal correctionnel de Paris contre Dieudonné pour « provocation à la haine raciale » et « injure raciale » pour des passages de son avant-dernier spectacle « La Bête immonde ».

Le tribunal administratif d’Orléans (Loiret) a débouté ce jeudi l’humoriste de ses demandes de dédommagement pour l’interdiction de son spectacle «le Mur» par les municipalité d’Orléans et Tours (Indre-et-Loire) en janvier 2014.

Cet après-midi, Dieudonné sera cette fois sur le banc ces parties civiles devant le tribunal correctionnel de Paris: il poursuit en diffamation le président de la Licra, qui avait notamment qualifié la quenelle de «salut nazi inversé signifiant la sodomisation des victimes de la Shoah». Affaire à suivre…