Racisme dans le sport : retour sur les actions FARE

La Licra a cette année encore été désignée coordinateur national dans le cadre des semaines FARE (Football Against Racism in Europe). Du 06 au 20 Octobre 2016 de nombreux évènements ont eu lieu à travers l’Europe pour promouvoir le changement dans un esprit positif et lutter contre le racisme et les discriminations via le football. Le réseau FARE a fait savoir toute sa satisfaction quant aux projets conduits, en nombre record cette année, et remercie tous les organisateurs et participants pour leur dévotion, leur créativité et leur enthousiasme. En 2016 c’est plus de dix évènements que la Licra a coordonné en France, dont quatre initiés par ses sections (Nice, Roanne, Chalons en Champagne et Strasbourg). Voici un aperçu de certains de ces derniers.

Le samedi 8 Octobre, le « Trophée du Fair-play » а été remis par la Licra du Roannais à une équipe de jeunes footballeurs U15 de Roannais Foot 42 en partenariat avec la Délégation du Roannais de Football et la mairie de Mably, sponsor de cette équipe. Ce trophée a récompensé les joueurs qui s’étaient montrés le plus fair-play lors de la finale de la Coupe du Roannais en juin dernier. Un système de « permis а points » avait été établi par un membre de la délégation de foot et des observateurs de la section LICRA. Cette jeune équipe est le reflet de la diversité du Roannais et la mettre en avant dans le cadre des semaines FARE lui donne une dimension européenne fort symbolique.

fare-licra

fare-licra

Une centaine d’enfants âgés de 10 à 12 ans étaient réunis au stade de la Lauvette samedi 22 Octobre à l’initiative de la Licra Nice. Nice-matin, présent sur place, a pu recueillir les propos de Geneviève Attal. « Le principe de cette journée c’est que les enfants alternent football et ateliers citoyens de sensibilisation contre le racisme (…) Il y a un socle commun entre notre action et le football : le fair-play. Il faut endiguer les premières paroles ou comportements racistes le plus tôt possible pour éviter leur banalisation et leur aggravation ». Le sport est décrit comme un « vecteur de communication fort » qui permet à la fois de toucher les jeunes et les adultes. Neuf clubs niçois étaient présents et tous furent récompensés car comme le souligne le journaliste « au final le vainqueur ne pouvait être que le vivre ensemble et la tolérance ».

nice-page-001

Le même jour c’est 170 jeunes de 6 à 15 ans qui ont participé à un tournoi citoyen de football à Châlons-en-Champagne. Grâce aux nombreux partenariats que la Licra de Châlons-en-Champagne a su nouer c’est près de 250 personnes qui ont pu être sensibilisées dans le cadre de cette journée parsemée de moments conviviaux. Des récompenses et un gouter distribués à chacun ainsi qu’un stand propice à la discussion sont venus rappeler les valeurs qui nous sont chères et les messages positifs du football qui, sous un même maillot, unit les diverses classes sociales et origines.

chalons-licra-fare