Samia. De Pékin à Lampedusa, une odyssée contrariée

Samia, c’est l’histoire vraie d’une jeune athlète somalienne morte de son rêve à 21 ans.

0

Sa passion : l’athlétisme. Son rêve : représenter son pays, la Somalie, aux Jeux Olympiques de Londres en 2012. C’est de cette passion que Samia tirait sa flamboyance et sa force pour survivre dans un pays déchiré par la guerre.
Après une première participation aux JO de Pékin, au prix d’énormes sacrifices, et malgré le mépris des autorités de son pays qui l’empêchent de s’entraîner, Samia décide, avec un courage et une détermination sublimes, de gagner l’Europe pour préparer les JO de Londres.
Samia n’atteindra jamais les côtes italiennes. Comme des milliers de migrants, elle meurt dans un canot pneumatique en Méditerranée.


À partir de ce jeudi 10 octobre, du mardi au samedi à 21h, jusqu’au 31 décembre 2019, à la Scène libre – 4 boulevard de Strasbourg à Paris 10e.


Le destin de Samia en vidéos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here