Sidney Chouraqui (1914-2018)

0

Décès de Sidney Chouraqui : la lutte contre le racisme et l’antisémitisme perd un combattant

L’avocat Sidney Chouraqui, combattant de la Résistance et co-fondateur de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) à Aix-en-Provence, est décédé ce week-end à l’âge de 103 ans. Né le 13 octobre 1914 en Algérie, mobilisé en 1939 peu après être devenu avocat à Casablanca, il refuse la capitulation et crée, en 1940, un groupe de résistants juifs au Maroc. Victime du Statut des Juifs de Vichy, il est radié du Barreau. Volontaire pour le front de Tunisie, il s’échappe du camp pour Juifs de Bedeau et rejoint en Libye le Général Leclerc et la France Libre du Général de Gaulle. Lorsqu’il fait partie du petit nombre de Juifs autorisés à réintégrer le Barreau, il refuse : « pas de justice dans l’injustice » écrit-il au bâtonnier. Puis il participe à la création de la 2e DB, aux combats en Normandie, à la libération de Paris et Strasbourg, mais aussi du camp de Landsberg, Kommando de Dachau. Il occupe le « Nid d’aigle » d’Hitler à Berchtesgaden le 8 mai 1945. Après la guerre, il reprend son métier à Casablanca. Rapatrié en 1966, il rejoint le barreau d’Aix. Il y est l’un des fondateurs de la Licra et du Centre Culturel juif, animateur de l’Amitié judéo chrétienne et du Comité de coordination inter religieux pour Israël

Sidney Chouraqui militera pendant trois décennies pour faire sortir de l’oubli le camp des Milles, à Aix-en-Provence, au sud-est de la France. Établi en “zone libre” sous administration française, plus de 10.000 personnes y ont été internées dans des conditions inhumaines. 2.000 juifs qui y étaient enfermés ont été déportés vers le camp d’extermination nazi d’Auschwitz. La Fondation l’a transformé en un lieu d’éducation aux jeunes face à l’intolérance, offrant notamment aux scolaires une exposition très fouillée sur les mécanismes totalitaires.

La LICRA présente à ses proches et à sa famille, et notamment à son fils, Alain Chouraqui, président de la Fondation du Camp des Milles et membre de la LICRA, ses plus sincères condoléances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here