Soral condamné

Une double condamnation

Alain Soral a été condamné aujourd’hui à deux reprises pour deux caricatures antisémites publiées sur le site Internet d’Egalité et Réconciliation.
Le premier dessin représentait les Juifs sous forme de cancrelat. Le jugement a rappelé que « le cancrelat, insecte nuisible qu’il convient d’éliminer, est associé de longue date aux caricatures antisémites tout comme les doigts crochus ».
Le second dessin représentait les candidats aux élections présidentielles sur un échiquier et entouré de référence à la communauté juive avec la légende « Présidentielles : qui mène le jeu … ». Le tribunal a rappelé que ce dessin constituait « un appel implicite à la haine, à la violence et à la discrimination contre tous les juifs ».  La LICRA avait immédiatement signalé ces dessins à la justice.
Un grand bravo à Me Ilana Soskin, avocat de la LICRA, qui a défendu nos valeurs avec la ténacité et l’engagement qu’on lui connaît. Contre les antisémites, force doit rester à la loi et à la République !