Sur la route de la citoyenneté

Article proposé par Aurélia AGERON et Thibault BLUM,  Référents territoriaux laïcité-citoyenneté 69/01

Cent-vingt kilomètres parcourus à vélo et 605 en train, des rencontres autour de l’engagement citoyen et la visite d’un haut lieu de Mémoire furent au programme des 24, 25 et 26 septembre 2016 pour quatre jeunes de l’établissement de placement éducatif du Rhône.

Portée par les référents laïcité-citoyenneté et des éducateurs de la direction territoriale de la PJJ Rhône-Ain, en partenariat avec la LICRA* et l’association Janus France, cette action a vu le jour grâce à l’implication d’acteurs venus de différents horizons.

En effet, l’association Janus France œuvre pour l’usage autonome et sécurisé du vélo dans la ville. Ainsi un mois avant le départ, tous les adolescents ont été mis en situation au travers d’un parcours à réaliser en pédalant dans la ville de Lyon, du Parc de Gerland à Jean Macé, puis par les quais du Rhône en empruntant la Viarhôna. Un second temps de préparation s’est ensuite déroulé autour d’un début de soirée convivial afin de présenter aux jeunes l’itinéraire, ainsi que ce qu’ils allaient découvrir au Mémorial du Camp de Milles. Deux jeunes majeurs allemands en service civique pour un an auprès de l’association ont également pris le départ avec toute l’équipe permettant, au-delà de l’entente entre tous les jeunes et une certaine mixité, d’enrichir le parcours avec leur expérience de volontaire.
Les guidons bien en main, la caravane s’est donc lancée à l’assaut des routes pour une première étape à Romans-sur-Isère placée sous le signe de la citoyenneté et de l’engagement. Une bonne occasion pour découvrir des spécialités locales comme la pogne et les ravioles, mais aussi et surtout d’autres jeunes volontaires en service civique auprès de différentes associations comme Unicités ou la Plateforme d’insertion par l’aide humanitaire. Les adolescents ont écouté avec intérêt les témoignages de ces pairs qui s’engagent durant neuf mois de leur vie pour l’écologie et le vivre ensemble.

Point d’orgue du séjour, la journée au Mémorial du Camp de Milles à Aix-en-Provence, avait pour objectif de sensibiliser les jeunes à la mémoire des différents génocides, de les faire réfléchir sur les dangers de l’intolérance et sur la notion de résistance. M. Gomez, guide au Mémorial et boxeur professionnel par ailleurs, a su captiver le groupe en racontant l’histoire du Camp, et en animant un atelier autour des dangers du conditionnement et de l’extrémisme par le biais d’extraits du film « La Vague ».
L’usage du vélo, au-delà des bienfaits de l’effort physique, a permis à chacun de prendre le temps de mûrir les échanges tout en découvrant différents paysages. Au travers du travail autour de l’organisation d’un parcours, demandant une certaine discipline, un respect des règles et une prise d’initiative, la petite reine a également permis de sensibiliser les jeunes aux enjeux du développement durable et au respect de l’environnement.