J’ai transmis aujourd’hui au Garde des Sceaux une demande simple : dans le cadre du projet de loi sur la moralisation de la vie publique, la LICRA souhaite que les casiers judiciaires des candidats, en plus d’être vierges de condamnations pour des délits financiers, le soient aussi de condamnations pour des délits liés au racisme, à l’antisémitisme, au négationnisme ou à une discrimination. Voici le texte que j’ai adressé aujourd’hui au Ministre de la Justice.

Alain Jakubowicz, Président de la LICRA

Lire la suite

Dans la presse

Europe 1, Loi de moralisation : la Licra veut l’inéligibilité en cas de condamnation pour racisme Lire la suite