Affiche le Racisme

5

France 2019 : Les propos racistes et antisémites s’affichent de plus en plus dans la rue et sur les réseaux sociaux. Mais sur internet, ces propos haineux se partagent en quasi impunité, la faute à une loi obsolète et inadaptée : les hébergeurs ne sont pas responsabilisés et les internautes, sous couvert d’anonymat, se sentent intouchables et partagent leurs discours de haine sans être inquiétés.

Pour changer la loi et condamner le racisme en ligne, La Licra a décidé de démontrer le réel impact de ces messages avec une campagne : Affiche Le Racisme.

Pour cette campagne, une Intelligence Artificielle unique a été développée : elle est capable de détecter un tweet raciste ou antisémite, et d’y associer une affiche de propagande issue des heures les plus sombres de notre histoire, et véhiculant une idée similaire. Ceci afin de démontrer la réelle gravité de ces messages partagés et affichés aux yeux de tous.

Ces affiches sont accompagnées d’une réponse de la Licra, mettant en avant le réel impact de ces messages et invitant à signer une pétition afin de changer la loi et condamner le racisme sur internet.

Pour pouvoir répondre à un maximum de propos haineux, de nombreuses affiches de propagande ont dû être collectées. Ceci a été rendu possible grâce à la participation de musées, tel le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, la Bibliothèque Nationale de France ou encore les Archives Nationales.

Une sélection des affiches les plus emblématiques seront affichées, les textes de l’époque étant remplacés par des tweets actuels (les tweets racistes ayant été préalablement anonymisés).

Les propos racistes en ligne ne doivent plus rester impunis. Ensemble, changeons la loi, rejoignez le mouvement et signez la pétition pour condamner le racisme en ligne.

Je signe !

5 Commentaires

  1. En bons démocrates qu’ils sont, les responsables de la LICRA évitent soigneusement de publier les commentaires critiques à leur égard Il ne faudrait surtout pas susciter un débat de fond !! (en revanche, les propos en charabia comme le premier de cette page ne les gênent pas).

  2. La liberté d’expression en France est déjà un lointain souvenir. Et vous trouvez qu’il y en a encore trop? Vous souhaitez éliminer le peu qui reste? C’est votre entreprise totalitaire qu’il faudrait interdire!
    Le fil conducteur des affiches historiques constitue une énorme malhonnêteté, car il évacue d’emblée le plus grave des racismes: celui des allogènes envers la population autochtone. Où sont vos affiches pour dénoncer l’appel à la violence, au meurtre, au viol, à l’incendie (notamment dans le rap)… contre les Français de souche, qui sont ici chez eux, les « sales blancs, céfrans, faces de craie », etc.? Et cessez votre amalgame, cessez de faire semblant de ne pas savoir QUI emploie des expressions telles que « sale feuj ». Certainement pas nous!

  3. Je pense que le choix des affiches n’est pas judicieux et contreproductif pour sensibiliser le public à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme.
    Jouer le second degré en détournant des images immondes n’est pas la solution.
    Cordialement
    Jean-Michel BEC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here