La Fondation du camp des Milles redoute la montée des extrêmes

0

L’établissement s’inquiète de la prise en tenaille des libertés d’expression et des médias par l’islamisme radical et le nationalisme.

En avril, la Fondation du camp des Milles a réédité son Petit manuel de survie démocratique. « Une réédition imposée par le contexte sociétal et les menaces contre la démocratie », annonce-t-elle dans son avant-propos. Dans cet ouvrage publié en 2015, elle y démontre, graphiques à l’appui, qu’une démocratie se transforme en un régime autoritaire lorsque la minorité agissante, qui accède au pouvoir par la force ou par les urnes, s’appuie sur la perte de repères pour attaquer les institutions, les élites et les médias.

Si la France n’a pas basculé, la fondation s’inquiète. « Aujourd’hui, ces libertés sont prises en tenailles par deux extrémismes majeurs, islamiste d’une part et nationaliste de l’autre, qui s’alimentent l’un l’autre. Les islamistes radicaux prennent prétexte du nationalisme agressif qui stigmatise les musulmans pour séduire et s’autojustifier, et les nationalistes se servent des attentats et de la dimension conquérante du djihad pour en faire autant », explique son président, Alain Chouraqui, directeur de recherche émérite au CNRS.

Lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here