La vie, la mort, un secret.

La Factory – salle Tomasi, 4 rue Bertrand, tous les soirs à 22h10 (relâche les 11,18 et 25)

0

Avignon 2019 – Episode 1

À propos de Née un 17 octobre, texte inédit de Rachid Benzine, mis en scène par Mounya  Boudiaf de la compagnie Kalaam


La vie d’abord.

Un anniversaire, les 18 ans d’une fille et  petite-fille de travailleurs immigrés algériens. Un anniversaire comme l’espoir d’une vie meilleure pour la troisième génération des enfants issus de l’immigration nord-africaine.

Née un 17 octobre 1961, l’histoire de trois vies singulières, minuscules qui se cherchent, s’interpellent, se querellent et amorcent un mouvement vital à la recherche d’identité pour  convoquer finalement la grande histoire.

Celle où s’entrechoquent le désir de liberté, de reconnaissance de la communauté algérienne en France et la répression sanglante d’un appareil d’Etat affolé par les revendications d’un peuple ostracisé, rendu invisible et maintenu à la marge et dans la misère.

De la confrontation de ces trois personnages surgit une parole de plus en plus lourde qui interroge le passé et l’avenir mais surtout soulève le couvercle d’un terrible secret de mort. Ne pas dire pour épargner de la haine … 

Ce texte à la fois tendre, âpre, exigeant nous fait revivre la violence et la complexité de cette époque. Il est servi avec une grande justesse par les comédiens qui nous immergent dans les remous de l’histoire, de la colonisation et de l’actualité en Algérie et en France. Il nous interroge sur la transmission et les non-dits de la mémoire.

Jacques SITRUK, LICRA Auvergne-Rhône-Alpes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here