Licra Nîmes : l’exposition « Bande dessinée et immigrations » ouvre la Semaine contre le racisme et l’antisémitisme

0

La 4e édition de la Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme ouvre démarre ce lundi. Forts d’un partenariat établi depuis six ans entre la Direction départementale de la Sécurité publique du Gard et la Licra Nîmes, les acteurs gardois de cette semaine ont accueilli ce lundi après-midi à l’Hôtel de Police une cinquantaine de collégiens, parmi lesquels des minimes de la République. 

Des élèves de sixièmes et d’autres classes – associés dans d’autres actes tout au long de la semaine – qui ont découvert l’exposition proposée par la Licra et intitulée « Bande dessinée et immigrations : un siècle d’histoire(s) » avant la tenue d’un débat.

Des élèves encadrés par des animateurs du CLJ, soit le Centre Loisirs Jeunesse de la Police de Nîmes. Fruit d’un long travail avec les établissements scolaires nîmois, ce centre s’est fixé comme objectif de toucher le jeune public le plus tôt possible afin qu’il intègre au mieux les notions de fraternité, de citoyenneté et de responsabilité. Un partenariat entre la Police nationale et l’Education nationale salué par les représentants de l’Etat présents, parmi lesquels le préfet du Gard, Didier Lauga.

L’opération de prévention de lutte contre le racisme et l’antisémitisme au sein de l’Hôtel de Police est reconduite tous les jours de la semaine, en partenariat avec les établissements scolaires de Nîmes. Une semaine également marquée par la tenue d’autres expositions, d’ateliers et de rencontres au sein des quartiers nîmois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here