Pourquoi il faut dissoudre Génération identitaire

1
© Photo by MATTHIEU ALEXANDRE / AFP

Le groupuscule d’extrême-droite « Génération identitaire » doit être dissous.

Depuis des mois, voire des années, la LICRA a demandé aux gouvernements successifs de prendre enfin leurs responsabilités en privant d’existence légale et d’identité cette association identitaire qui promeut la xénophobie, la théorie du « Grand Remplacement » et le rejet de l’autre auprès d’une partie de la jeunesse. 
Le 3 avril 2019, les militants de Génération identitaire, ont déployé vendredi une banderole depuis le toit de la CAF de Bobigny avec l’inscription: « De l’argent pour les Français. Pas pour les étrangers ! ». Ils ont été délogés après plusieurs heures par la police.

Sur une vidéo diffusée sur Twitter, on les voir scander  « Stop, stop, stop immigration ». Placés en garde à vue, les personnes interpellées seront jugées en novembre notamment pour entrave à la liberté du travail. 

Cette milice n’est en pas à son coup d’essai. Quand Génération identitaire affrète un bateau xénophobe pour jouer aux gardes-côtes pour refouler les migrants, quand Génération identitaire joue aux gardes-frontières à la place de nos douanes dans les Alpes, ce groupuscule activiste se comporte comme une milice privée qui doit être dissoute sur le fondement des dispositions de l’article L212-1 du Code de Sécurité Intérieure qui prévoit une telle éventualité pour les mouvements qui : 

• « provoquent à la discrimination, à la haine ou à la violence envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, soit propagent des idées ou théories tendant à justifier ou encourager cette discrimination, cette haine ou cette violence ».

• « Ou qui présentent, par leur forme et leur organisation militaires, le caractère de groupes de combat ou de milices privées »

La LICRA demande donc sur ces fondements au Gouvernement et à Christophe Castaner, Ministre de l’Intérieur, de dissoudre Génération Identitaire.

Et si nos compatriotes et les pouvoirs publics ne mesurent pas le danger de l’idéologie véhiculée par ce groupuscule, d’autres en revanche, en mesurent l’intérêt et l’opportunité : ce n’est pas un hasard si le terroriste de Christchurh qui a assassiné des musulmans dans leurs mosquées, fait partie de la liste des généreux donateurs de Génération identitaire comme nous l’apprend la presse aujourd’hui.

1 COMMENTAIRE

  1. Je suis tout a fait d accord pour que l on interdise génération Identitaire,,,par contre on a le droit de penser arrêtez l’ immigration sans être délogés par la police ,En quoi cet opinion doit elle être censurée par la police ? Il ne s agit pas d un appel à la haine,ni de racisme ….oui opinion pas très sympathique mais toute à fait défendable… je ne la partage pas mais je ne la censure pas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here