La LICRA condamne les insultes racistes à l’encontre du footballeur Prince Guano

0

Avec la Ligue Professionnelle de Football, nous combattrons sans relâche les manifestations du racisme dans les stades. Après les insultes racistes et cris de singe subis par Prince Gouano hier soir lors du match Dijon-Amiens, la Licra saisit la justice.

Ces comportements sont répugnants et doivent appeler une réprobation générale. L’attitude de l’arbitre, décidant d’arrêter le match et de faire savoir par la voix du speaker que tout nouvel incident de ce genre entraînerait l’arrêt définitif de la rencontre est exemplaire. Il en va de la dignité du sport et de ceux qui le pratiquent comme de ceux qui le regardent. Il ne faut rien laisser passer et obtenir des sanctions exemplaires pour que chacun sache que le racisme est un délit et pas une opinion.

Les stades n’ont pas vocation à servir d’exutoires aux fauteurs de haine. Ils doivent demeurer des lieux de partage où les valeurs de fraternité doivent primer sur tout le reste. Ils doivent devenir, pour faire référence à Jean Zay, cet « asile inviolable où les querelles des hommes ne pénètrent pas ».


Ce jeudi 18 avril, nous étions justement avec les U19 de l’Amiens SC au Stade de la Licorne afin de les sensibiliser au racisme et aux discriminations dans le football. Le rendez-vous était pris depuis plusieurs mois mais l’incident qui a frappé le match Dijon-Amiens en a souligné l’importance.

Heureux d’avoir échangé avec eux et plus encore d’avoir pu mesurer que le club s’est engagé de longue date sur ces sujets et qu’il attache une importance fondamentale à donner à ses jeunes joueurs les clés pour briller sur et en dehors des terrains. 

Lucien Fontaine, formateur LICRA, et les U19 de l’Amiens SC. © Amiens SC Formation

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here