Voir toutes nos commissions

Commission Culture

Abraham Bengio

Président de la Commission Culture

La culture est un outil privilégié dans la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Là où la haine enferme et réduit, la culture libère et émancipe. C’est dans cet esprit que la LICRA a engagé un travail intense en matière de développement culturel.

Culture et éducation

En collaboration avec la commission Éducation, la commission Culture souhaite proposer aux collèges et aux lycées un partenariat qui s’appuiera sur les spectacles labellisés par la LICRA. Dans l’esprit des textes organisant l’éducation artistique et culturelle à l’école, il s’agit de faire venir ces pièces dans les établissements scolaires (ou d’organiser le déplacement des élèves dans un théâtre où ces pièces sont programmées). La représentation sera précédée et/ou suivie d’une phase de préparation ou d’exploitation de ce moment privilégié qu’est la rencontre des élèves avec l’œuvre d’art, ce qui permettra à la LICRA, en concertation avec les enseignants, de renouveler la nature de ses interventions et de son travail de prévention de l’antisémitisme et du racisme et d’éveil à la conscience citoyenne.

Le rôle de la LICRA consiste à :

  • Se concerter avec les enseignants pour choisir les spectacles les mieux adaptés ;
  • Servir de médiateur entre les enseignants et les artistes concernés ;I
  • Intervenir dans la phase préparatoire de la représentation et/ou durant la phase d’exploitation qui suit cette dernière.

Remarque : seuls le spectacle vivant (théâtre et danse) et le cinéma sont évoqués ci-dessus, parce que la LICRA dispose depuis deux ans d’une base de données de plus en plus riche dans ces domaines. Il va de soi que la démarche présentée dans les deux sections ci-dessus a vocation à s’élargir assez vite aux ensembles musicaux, aux plasticiens et aux auteurs (littérature et sciences humaines).

La LICRA au festival d’Avignon

La LICRA est présente à Avignon depuis plusieurs années. Avignon est « le plus grand festival de théâtre du monde » ; mais c’est aussi le grand rendez-vous annuel des acteurs culturels : au côté des artistes, des professionnels du spectacle vivant et des festivaliers, on y croise élus et professionnels de la culture venus de la France entière et de l’étranger. S’il est un lieu où l’on peut débattre de la culture et donc, forcément, de la marche du monde, c’est à Avignon et c’est en juillet !

La présence de nos militants permet de toucher tout ce monde, de manière aléatoire lorsque nous diffusons Le Droit de vivre dans les rues, et de façon plus organisée lors des événements que nous organisons. C’est pour nous l’occasion de faire connaître la LICRA, de susciter l’adhésion à nos idées et pourquoi pas à notre association, d’engager des débats souvent improvisés au coin des rues. Et bien sûr de renforcer nos liens avec les milieux culturels.

La LICRA est depuis l’édition 2018 partenaire du Festival IN.

Le label LICRA

Tout au long de l’année, avec un temps fort au cours du festival d’Avignon (voir ci-dessous), la commission Culture s’efforce de repérer des spectacles produits par des compagnies de théâtre, de danse et de musique, mais aussi des films de réalisateurs indépendants, selon un double critère :

  • L’adéquation entre les thèmes traités et les combats de la LICRA
  • La qualité artistique des spectacles

Les spectacles ainsi repérés se voient proposer une labellisation. Les spectacles labellisés peuvent apposer le logo « spectacle recommandé par la LICRA » sur les affiches et dossiers de presse et font l’objet d’une fiche normalisée détaillée, qui comprend toutes les informations utiles sur la nature du spectacle et sur les conditions techniques et financières. Réunies dans une mallette, ces fiches seront envoyées à toutes les sections de la LICRA, avec une « marche à suivre » si celles-ci souhaitent programmer ces spectacles ou les proposer, sous forme d’un partenariat avec la LICRA, aux salles de spectacle situées dans leur zone d’influence.
Lorsqu’un spectacle est ainsi programmé, la commission Culture assure l’animation d’un débat (« bord de scène ») avec les spectateurs intéressés. Plus généralement, la LICRA s’efforce de promouvoir ces spectacles à travers sa revue Le Droit de vivre, son infolettre hebdomadaire, auprès des médias, sur les réseaux sociaux et éventuellement en lien avec la DRAC ou les services culturels territorialement compétents.

L’objectif est double :

  • Soutenir de jeunes artistes talentueux qui s’engagent contre le racisme et l’antisémitisme et pour la diffusion des valeurs républicaines
  • Organiser le débat autour des thèmes fondamentaux de la LICRA

Irriguer les territoires

Depuis le printemps 2016, la commission Culture de la LICRA est présidée par Abraham Bengio, ancien DRAC, ancien DGA de la Région Rhône-Alpes. La réorganisation de cette commission, qui bénéficie à compter de décembre 2017 du concours d’un jeune en « service civique » vise à la transformer en une instance de concertation et en une force de proposition directement opérationnelle :

  • À terme, la plupart des sections géographiques de la LICRA ont vocation à être représentées au sein de la commission Culture
  • Une concertation transversale se met en place avec les commissions Éducation, Mémoire, histoire et droits de l’homme etc.

La commission s’efforce d’élaborer des outils et de les mettre à disposition des sections et des intervenants. À cette fin, chaque membre de la commission se verra confier, en fonction de ses compétences, la supervision d’un secteur (spectacle vivant, cinéma, littérature et sciences humaines, arts plastiques…), d’un événement (la LICRA à Avignon, les Journées des Justes…) ou d’un public-cible (interventions culturelles en milieu scolaire, fédérations d’éducation populaire, réseaux sociaux…).

Un service de « veille culturelle » est mis en place, afin de tirer profit de l’actualité artistique et culturelle pour nouer de nouveaux partenariats avec les équipes professionnelles désireuses de prolonger leur engagement dans la lutte antiraciste.

Culture au quai

Chaque année en septembre, la LICRA participe à la 10e édition de Culture au Quai, festival culturel parisien qui rassemble 250 acteurs. Il s’agit d’une initiative originale, que nous devons à l’association « Les filles sur le pont » : trois jours pendant lesquels les théâtres, les musées, les salles de concert, les lieux patrimoniaux de Paris et d’Île-de-France ont l’occasion de rencontrer un public populaire, Quai de la Loire à Paris dans le 19e arrondissement, le long du bassin de la Villette. Spectacles, expos, concerts, débats : de villages de toile en stands en plein air, , la culture a été à la fête dans une ambiance conviviale. La LICRA participe à cet événement culturel populaire pour aller à la rencontre du plus grand nombre, construire des ponts et échanger sur ce qui nous rassemble.

La Journée des Justes

Les deux premières éditions des Journées des Justes, organisées par la commission Culture de la LICRA avec l’aide du journaliste Antoine Spire, rédacteur du Droit de vivre, ont eu lieu à Dieulefit en juin 2014 (« Si être Juste n’est pas être saint, qu’est-ce qu’être juste ? ») et en 2015 à Bourg-de-Péage (« Être Juste, est-ce que cela s’apprend ? »). Les troisièmes Journées des Justes auront lieu en octobre 2018 au Chambon-sur-Lignon. Les Journées des Justes durent deux jours et comprennent des conférences et des débats, la projection d’un film et/ou une représentation théâtrale ou un spectacle musical. Le programme des troisièmes Journées des Justes est en cours de négociation avec la mairie du Chambon-sur-Lignon et devraient porter sur l’extension de la notion de Juste, qui ne s’applique aujourd’hui qu’à la Shoah, aux autres génocides reconnus.

Un projet : Un festival du film antiraciste

La LICRA souhaite créer en 2018 un “Festival du film antiraciste” à Paris. Son objectif est de proposer au grand public une sélection de courts et longs métrages autour de thématiques liées aux combats de la LICRA. L’idée est de proposer des débats, conférences, rencontres autour de ses films. Le festival serait également construit autour de séances dédiées à certains publics formés ou accompagnés par la LICRA : enseignants, professionnels de la justice et du droit, jeunes suivis par la LICRA dans le cadre de ses actions au sein de la protection judiciaire de la jeunesse, etc …

Voir toutes nos commissions

Actualités : Culture

Le film « Vaurien », labellisé par la LICRA

Dans les salles le 19 septembre prochain Synopsis Après cinq ans d’études supérieures, Red est toujours à la recherche d’un travail et lutte chaque jour contre...

« Le Cas Alain Soral »

Ce livre est le premier ouvrage documenté sur le discours d’Alain Soral, qui prend pour base empirique ses interventions publiques, à travers notamment le visionnage...

La Licra présente au Festival « Culture au quai » pour l’édition 2018

La LICRA vous donne rendez-vous pour une conférence à Culture au quai le samedi 22 septembre 2018 de 12h45 à 13h30. Antoine de Saint-Exupéry disait : «...

« Race(s) » ou la fabrique de la haine

Quels sont les grands inspirateurs du nazisme ? Dans cette création originale, François Bourcier poursuit et complète le travail initié avec les très remarqués Lettres...

« Froid », au coeur du racisme

Nous sommes en Suède, l’année scolaire vient de se finir. Keith (Arthur Gomez), Anders (Axel Giudicelli) et Ismaël (Alexandre Gonin) trompent leur ennui à...

Suivez-nous

116,196AbonnésJ'aime
402AbonnésSuivre
20,101AbonnésSuivre