Qui sommes-nous ?

Depuis 1927, la LICRA est à la pointe de tous les combats contre le racisme et l’antisémitisme

Profondément attachée aux valeurs de la République, nous défendons un principe simple : l’universalité des droits de l’Homme.

Forte d’une longue expérience et d’une tradition humaniste, la LICRA dispose aujourd’hui d’un réseau de 62 sections, de plus de 3000 militants en France et à l’étranger. Reconnue d’intérêt général, elle dispose d’une expertise unique et acquise sur le terrain.

Face aux tensions qui traversent et divisent notre société, la LICRA est pleinement engagée dans la construction d’une République plus fraternelle et le développement dans notre pays d’une culture antiraciste à travers plusieurs missions.

La LICRA est une des plus anciennes associations militant à travers le monde contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations

C’est à l’initiative du journaliste Bernard Lecache,  que des femmes et des hommes, épris de justice et soucieux de défendre la dignité humaine, décidèrent au cours de l’année 1927 de s’associer pour lutter contre l’antisémitisme. Dès 1934, alors que grandissaient les menaces nazies et fascistes, ils étendirent leur action à la lutte contre le racisme et les discriminations.

La LICRA porte ces combats au nom des principes énoncés dans les Déclarations des droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 et 1793 et dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948. Elle les inscrit au-dessus de tout esprit partisan, indépendamment de tout parti politique ou organisation confessionnelle. Elle mène ces actions en France et à l’étranger par le biais de sections, dont les bénévoles sont les maillons essentiels.

La LICRA milite pour une égalité des droits entre les êtres humains, œuvre à un rapprochement des peuples, et agit en faveur du respect et de la promotion de la laïcité. C’est en intervenant auprès des pouvoirs publics, en alertant l’opinion et les médias, en apportant aide et soutien aux victimes, en participant à l’éducation citoyenne de la jeunesse, qu’elle s’attache à faire vivre ces idéaux.

La LICRA est ainsi forte de son histoire, de son esprit de révolte qui a présidé à sa création, de ses convictions universalistes, du dévouement des femmes et des hommes qu’elle mobilise, de leur engagement anonyme et quotidien depuis 1927.

Chaque jour, dans les écoles, les collèges et les lycées, auprès des victimes, aux côtés des professionnels de la justice et du droit, dans les entreprises…

Les militants de la LICRA incarnent une certaine idée de l’antiracisme, fondée sur la laïcité, la justice et sur l’unité et l’indivisibilité de la communauté des citoyens et se dédient à la défense de l’objet moral de la LICRA :

    • Combattre le racisme, l’antisémitisme, la xénophobie et les discriminations et défendre leurs victimes individuelles ou collectives.
    • Promouvoir les droits de la personne humaine et prévenir, par une action éducative et positive, toute atteinte qui pourrait leur être portée.
  • Combattre la négation et l’apologie des génocides et des crimes contre l’humanité, et défendre l’honneur et la mémoire de leurs victimes.

Président : Mario Stasi

Mario Stasi aux Universités d’automne 2017 de la LICRA © Guillaume Krebs

Mario Stasi est président de la LICRA depuis le 6 novembre 2017. Il est le sixième président de la Ligue depuis sa création en 1927, après Bernard Lecache (1927-1968), Jean Pierre-Bloch (1968-1992), Pierre Aidenbaum (1992-1999), Patrick Gaubert (1999-2010) et Alain Jakubowicz (2010-2017).

Né le 8 juin 1968, il est avocat au Barreau de Paris.

Titulaire d’un DEA de droit communautaire de l’Université de Paris 2 – Panthéon- Assas, il a prêté serment en 1991 avant d’être élu Secrétaire de la Conférence du Stage en 1997. Collaborateur d’Olivier Metzner, puis associé sein du cabinet du cabinet Stasi et Associés, fondé par son père, il fut notamment en charge du département contentieux spécialisé en droit pénal général, droit pénal des affaires et droit de la presse. Il a créé en 2012 avec Sophie Obadia le cabinet Obadia & Stasi. Il plaide depuis plus de 20 ans devant les tribunaux correctionnels et les Cours d’Assises.

Parallèlement à sa profession d’Avocat, Mario Stasi est un militant, marqué par l’engagement antiraciste et républicain de son oncle, l’ancien Ministre et parlementaire Bernard Stasi. Engagé dans la vie politique auprès de François Bayrou lors des élections européennes de 1999 et des élections législatives de 2007 et de Philippe Séguin lors des élections municipales de 2001, il s’investit ensuite à la LICRA au sein de laquelle il a été nommé Président de la Commission Juridique de la LICRA en juin 2012. Depuis 2016, il était Premier Vice-Président de l’association.

Devant la poussée des communautarismes, des extrémismes politiques et religieux, face au développement d’un véritable racisme identitaire et d’un antisémitisme aux multiples visages, Mario Stasi a à coeur de défendre la vocation universaliste et républicaine du combat antiraciste. Il souhaite renforcer l’ancrage territorial de la LICRA, développer ses actions d’éducation, amplifier ses partenariats avec les acteurs publics mais aussi privés et intensifier la lutte contre la haine sur les réseaux sociaux.

Bureau exécutif restreint

Mario STASI, Président

Ari SEBAG, Secrétaire Général

Mireille FLAM, Première Vice-Présidente

Dominique MOREL, Trésorier, Délégué à la formation aux entreprises

Sabrina GOLDMAN, Vice-Présidente, Présidente de la Commission Juridique

Antoine SPIRE, Vice-Président, Rédacteur en chef du Droit de Vivre

Vice-présidents

Martine BENAYOUN, Vice-Présidente, Présidente du Cercle de la LICRA

Annette BLOCH, Vice-Présidente, Déléguée à l’Ecole des militants

Claude PIERRE-BLOCH, Vice-Président, Délégué au Comité d’Honneur

Philippe SCHMIDT, Vice-Président, Délégué au Numérique

Présidents des commissions

Abraham BENGIO, Président de la commission Culture

Gilbert FLAM, Président de la Commission International

Francois RACHLINE, Président de la Commission Mémoire, Histoire, Droits de l’Homme

Bernard RAVET, Président de la Commission Education

Ryadh SALLEM, Président de la Commission Jeunesse et Sport

Délégués

Roger BENGUIGUI, Délégué aux indicateurs et à l’open data antiraciste

Alain BLUM, Délégué au développement des sections

Margie BRUNA, Déléguée à la Diversité, à l’enseignement supérieur et à la recherche

Jacqueline COSTA-LASCOUX, Déléguée à la prévention de la radicalisation

Alain DAVID, Délégué à la CNCDH

Alexandra DEMARIGNY, Déléguée adjointe à la Commission MHDH auprès de François Rachline

Galina ELBAZ, Déléguée à la lutte contre les discriminations

Philippe FOUSSIER, Délégué aux relations avec les élus

Gil LOEB, Délégué au militantisme

Jean-Pierre OBIN, Délégué au Projet SINDBAD

Pierre  PIENIEK, Délégué aux relations avec les sections

Isabelle QUENTIN-LEVY, Déléguée adjointe à la diversité auprès de Margie Bruna

Ilana SOSKIN, Déléguée à la LICRANET

Romain TEUFERT, Délégué adjoint à l’école des militants auprès d’Annette Bloch

Gilles WINCKLER, Délégué aux relations et au développement des sections auprès de Pierre Pieniek

Invité permanent

Patrice BILGORAI, chargé des formations police-gendarmerie

Membres de droit

Alain JAKUBOWICZ, Président d’honneur

Patrick GAUBERT, Président d’honneur

Pierre  AIDENBAUM, Président d’honneur