Qui sommes-nous ?

La LICRA est une des plus anciennes associations militant à travers le monde contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations

C’est à l’initiative du journaliste Bernard Lecache,  que des femmes et des hommes, épris de justice et soucieux de défendre la dignité humaine, décidèrent au cours de l’année 1927 de s’associer pour lutter contre l’antisémitisme. Dès 1934, alors que grandissaient les menaces nazies et fascistes, ils étendirent leur action à la lutte contre le racisme et les discriminations.

La LICRA porte ces combats au nom des principes énoncés dans les Déclarations des droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 et 1793 et dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948. Elle les inscrit au-dessus de tout esprit partisan, indépendamment de tout parti politique ou organisation confessionnelle. Elle mène ces actions en France et à l’étranger par le biais de sections, dont les bénévoles sont les maillons essentiels.

La LICRA milite pour une égalité des droits entre les êtres humains, œuvre à un rapprochement des peuples, et agit en faveur du respect et de la promotion de la laïcité. C’est en intervenant auprès des pouvoirs publics, en alertant l’opinion et les médias, en apportant aide et soutien aux victimes, en participant à l’éducation citoyenne de la jeunesse, qu’elle s’attache à faire vivre ces idéaux.

La LICRA est ainsi forte de son histoire, de son esprit de révolte qui a présidé à sa création, de ses convictions universalistes, du dévouement des femmes et des hommes qu’elle mobilise, de leur engagement anonyme et quotidien depuis 1927.

Chaque jour, dans les écoles, les collèges et les lycées, auprès des victimes, aux côtés des professionnels de la justice et du droit, dans les entreprises…

Les militants de la LICRA incarnent une certaine idée de l’antiracisme, fondée sur la laïcité, la justice et sur l’unité et l’indivisibilité de la communauté des citoyens et se dédient à la défense de l’objet moral de la LICRA :

  • Combattre le racisme, l’antisémitisme, la xénophobie et les discriminations et défendre leurs victimes individuelles ou collectives.
  • Promouvoir les droits de la personne humaine et prévenir, par une action éducative et positive, toute atteinte qui pourrait leur être portée.
  • Combattre la négation et l’apologie des génocides et des crimes contre l’humanité, et défendre l’honneur et la mémoire de leurs victimes.

 


 

Président : Mario Stasi

Mario Stasi aux Universités d’automne 2017 de la LICRA © Guillaume Krebs

Mario Stasi est président de la LICRA depuis le 6 novembre 2017. Il est le sixième président de la Ligue depuis sa création en 1927, après Bernard Lecache (1927-1968), Jean Pierre-Bloch (1968-1992), Pierre Aidenbaum (1992-1999), Patrick Gaubert (1999-2010) et Alain Jakubowicz (2010-2017).

Né le 8 juin 1968, il est avocat au Barreau de Paris.

Titulaire d’un DEA de droit communautaire de l’Université de Paris 2 – Panthéon- Assas, il a prêté serment en 1991 avant d’être élu Secrétaire de la Conférence du Stage en 1997. Collaborateur d’Olivier Metzner, puis associé sein du cabinet du cabinet Stasi et Associés, fondé par son père, il fut notamment en charge du département contentieux spécialisé en droit pénal général, droit pénal des affaires et droit de la presse. Il a créé en 2012 avec Sophie Obadia le cabinet Obadia & Stasi. Il plaide depuis plus de 20 ans devant les tribunaux correctionnels et les Cours d’Assises.

Parallèlement à sa profession d’Avocat, Mario Stasi est un militant, marqué par l’engagement antiraciste et républicain de son oncle, l’ancien Ministre et parlementaire Bernard Stasi. Engagé dans la vie politique auprès de François Bayrou lors des élections européennes de 1999 et des élections législatives de 2007 et de Philippe Séguin lors des élections municipales de 2001, il s’investit ensuite à la LICRA au sein de laquelle il a été nommé Président de la Commission Juridique de la LICRA en juin 2012. Depuis 2016, il était Premier Vice-Président de l’association.

Devant la poussée des communautarismes, des extrémismes politiques et religieux, face au développement d’un véritable racisme identitaire et d’un antisémitisme aux multiples visages, Mario Stasi a à coeur de défendre la vocation universaliste et républicaine du combat antiraciste. Il souhaite renforcer l’ancrage territorial de la LICRA, développer ses actions d’éducation, amplifier ses partenariats avec les acteurs publics mais aussi privés et intensifier la lutte contre la haine sur les réseaux sociaux.

1ère vice-présidente : Sabrina Goldman

Sabrina Goldman est Avocat au Barreau de Paris depuis janvier 2004. Deuxième Secrétaire de la Conférence des Avocats au Barreau de Paris en 2007, elle a fondé son Cabinet en janvier 2009. Elle préside la commission juridique de la LICRA

Secrétaire général : Ari Sebag

Né en 1961, diplômé en droit des affaires et en fiscalité des entreprises, Ari Sebag est chef d’entreprise, membre du directoire d’un grand groupe de jeu français. Militant à la LICRA depuis de nombreuses années, il a en a été le vice-président, en charge des grands événements.

Trésorier : Dominique Morel

Né en 1953, Dominique Morel est expert-comptable, commissaire aux comptes et médiateur. Engagé au sein de l’Assocation nationale des médiateurs, il est l’auteur de La médiation préventive et de projet (Yvelinedition).

Rédacteur en Chef du Droit de Vivre et Vice-président de la LICRA : Antoine Spire

Antoine Spire est journaliste de presse et de radio, un intellectuel et un éditeur français. Il a été directeur du département Recherche en sciences humaines de l’Institut national du cancer. Il est par ailleurs animateur/coordonnateur de colloques et de rencontres culturelles nationales. Il a été conseiller éditorial au journal Le Monde, Le Monde de l’éducation, journaliste à La Vie et collabore à différentes publications associatives. Auteur de livres, il a également participé à de nombreux ouvrages de vulgarisation réalisés en collaboration avec des intellectuels parmi lesquels Pierre Bourdieu, Jacques Derrida, George Steiner, Edgar Morin. Il anime l’émission Tambour battant est diffusée tous les vendredis soir sur Demain TV, chaîne 31 de la TNT. Antoine Spire dirige par ailleurs les collections « Clair et net » et « Penser les médias » (coédition Ina) aux Éditions Le Bord de l’eau.

Autres membres Bureau exécutif :

Martine BENAYOUN : Vice-Présidente, Présidente du Think Tank « Le Cercle de la LICRA – Réfléchir les Droits de l’Homme »

Abraham BENGIO : Délégué à la politique culturelle, président de la Commission Culture

Annette BLOCH : Vice-Présidente, chargée de la Formation et de l’école des militants

Alain BLUM : Membre du Bureau exécutif, président de la LICRA Auvergne-Rhône-Alpes

Margie BRUNA : Déléguée aux Universités et au Label diversité

Clotilde CHAPUIS : Membre du bureau exécutif, présidente de la LICRA Bordeaux et Gironde

Alain DAVID : Président de la Commission Mémoire, Histoire et Droits de l’Homme

Mireille FLAM : Déléguée au Développement des sections en IDF

Rachel LINDON : Déléguée aux Droits des Réfugiés

Gilles LOEB : Délégué au bénévolat

Benoit LOUVET : Membre du Bureau exécutif

Stéphane LOUY : Vice-Président, Président de la Commission Internationale

Claude PIERRE-BLOCH : Délégué au Comité d’Honneur

Ryadh SALLEM : Membre du bureau exécutif, Président de la Commission Sport et Jeunesse

Phillipe SCHMIDT : Membre du Bureau exécutif

Claude SECROUN : Vice -Président, Président de la Commission Education

Romain TEUFERT : Membre du Bureau exécutif, trésorier de la LICRA Drôme.

Denis VAULTIER : Délégué aux relations avec la police-gendarmerie

Gilles WINCKLER : Délégué aux relations avec les sections et à l’intégration des nouveaux adhérents