Signature d’une convention entre le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et la LICRA

0

A l’occasion de la semaine de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, Frédérique VIDAL, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et Mario Pierre STASI, Président de la Licra signeront une convention. Dans la lignée du Plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme présenté le 19 mars par le Premier ministre, cette convention permettra de renforcer davantage encore les actions de prévention, de formation et d’intervention dans l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation.

Les objectifs de la convention

Le ministère et les établissements d’enseignement supérieur et de recherche pourront, autant que de besoin, solliciter le concours de la LICRA dans le cadre des formations initiales et continues qu’ils organisent à destination de leurs personnels. La LICRA pourra être sollicitée, au niveau national, pour dispenser des sessions de formations spécifiques à l’attention des référents racisme et antisémitisme. En outre, l’association pourra être invitée à intervenir à l’occasion de réunions nationales des référents, dans un objectif de formation et de sensibilisation.

La LICRA s’emploiera à mettre à disposition des établissements les ressources dont elle dispose ainsi qu’à élaborer, si nécessaire, des outils spécifiques à l’ESRI. Ces derniers sont destinés à accompagner les établissements, en particulier en cas d’incidents à caractère raciste ou antisémite pouvant impliquer les personnels ou les étudiants.

En particulier, l’association apportera son expertise aux établissements qui le demandent pour la mise en place d’une cellule d’écoute des victimes et témoins de discrimination, racisme ou antisémitisme. En outre, la LICRA pourra mettre à disposition des établissements son numéro de téléphone dédié en cas de signalements ainsi que sa permanence d’aide juridique. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here