Antisémitisme : Recrudescence à l’université

0

Le 23 octobre, Mario Stasi, président de la LICRA, a répondu à l’invitation de Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, dans le cadre de la réunion des principaux acteurs de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme suite à la multiplication des tags, graffitis et expressions antisémites ces dernières semaines, dans plusieurs établissements d’enseignement supérieur. 

En effet, la LICRA a alerté l’opinion à plusieurs reprises sur des événements graves qui nécessitent des réactions rapides et adaptées des pouvoirs publics, et notamment :

  • Le saccage du local de l’UEJF à Paris 1 lors du mouvement social et différents débordements antisémites rencontrés à l’occasion de la mobilisation dans les universités
    les tags antisémites commis à l’Université de Grenoble lors de la rentrée universitaire
  • À HEC, à Jouy-en-Josas, où vivent plus de 2 000 étudiants de 105 nationalités différentes, ont été découverts, vendredi 12 octobre, des croix gammées, des croix celtiques et les mots « Juden » (juifs, en allemand) inscrits au marqueur.
  • À Assas, des croix gammées ont fait leur apparition la semaine dernière dans les toilettes de l’établissement

Durant cette réunion, Frédérique Vidal a rappelé sa totale mobilisation contre les actes antisémites perpétués dernièrement dans plusieurs établissements d’enseignement supérieur. « L’antisémitisme, comme le racisme, et toutes les formes de haines et de xénophobies n’ont pas leur place dans les universités et les écoles qui doivent rester des lieux de pédagogie, d’ouverture et de démocratie. »

La ministre a notamment fait le point sur la formation des référents « racisme-antisémitisme » au sein des universités, qui représente l’une des 21 mesures du plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, annoncé par le Premier ministre le 19 mars dernier. Frédérique Vidal et les acteurs présents aujourd’hui se sont engagés à se réunir une nouvelle fois au mois de décembre, dans le but de partager les retours d’expériences du réseau de référents universitaires, en lien avec le DILCRAH et ses équipes.

La LICRA, quant à elle, a rappelé son engagement total aux côtés des pouvoirs publics et, dans le cadre de la nouvelle convention signée avec le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, participera activement à la construction du vademecum qui sera adressé dans les mois qui viennent aux établissements d’enseignement supérieur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Important : Les commentaires étant modérés avant publication, merci de veiller au respect de la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here