Antisémitisme : un couple s’est fait agresser à son domicile après avoir été “ciblés” comme Juifs…

0

Depuis, les réactions se multiplient. Tandis que Manuel Valls a dénoncé sur Twitter “l’horreur de Créteil”, soulignant que “la lutte contre l’antisémitisme est un combat de tous les jours”, le président de la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme), Alain Jakubowicz, a porté une violente charge contre les antisémites et ceux qu’il accuse de nourrir les discriminations, sur Europe 1.

Un “plan Marshall” contre l’antisémitisme

Pour lui, la montée de l’antisémitisme est une certitude. “Les chiffres augmentent de façon exponentielle : aujourd’hui, être juif en France augmente sensiblement les risques d’agression!” explique Alain Jakubowicz. Une situation qu’il explique en partie par le discours de personnalités comme Eric Zemmour, Dieudonné ou Alain Soral. “Il y a une responsabilité évidente, un lien ! […] Ils arment d’une certaine façon les mains de gens faibles.”

Pour les contrer, le président de la Licra invite les autorités à revoir leurs méthodes. “Les réponses ne sont pas nécessairement exclusivement dans la répression”, estime-t-il. La solution pour lui est dans “l’éducation et la pédagogie”. “A la Licra, nous avons des solutions: les travailleurs sociaux aussi, les associations, la société civile… Elles sont menées à un stade expérimental, il faut mener cela au niveau de l’Etat”, propose-t-il, sous la forme d’un plan Marshall.