Partager l'événement Imprimer

3 septembre 1953 : entrée en vigueur de la Convention européenne des Droits de l’Homme

Le 3 septembre 1953 entrait en vigueur  la Convention de sauvegarde des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, communément appelée « Convention européenne des droits de l’Homme ». S’il devait rester une seule chose de la construction de l’Europe, aujourd’hui gravement en panne, c’est bien cette révolution qui a permis l’affirmation juridique, à l’échelle d’un continent entier, de droits de l’Homme rendus opposables devant une juridiction internationale souveraine. 

 

L’identité de l’Europe doit beaucoup à ce texte fondateur. Il appartient désormais à notre ADN et est venu consolider l’universalité de nos valeurs. Ironie de l’Histoire, les figures de l’extrême-droite négationniste, raciste et antisémite, précisément héritières de ceux qui ont rendu l’Europe exsangue en 1945, sont les premières à en revendiquer l’application . C’est l’honneur de nos démocraties de permettre à tous, y compris aux ennemis de la liberté, de profiter pleinement de ses dispositions. A telle enseigne qu’on s’interroge sur l’obsession qui les pousse, de Robert Ménard à Marine Le Pen en passant par Henry de Lesquen à en demander la suppression…