Quand le conte s’invite à la Licra AURA pour une séance de formation

1

L’idée d’utiliser les contes en interventions scolaires tient à plusieurs constats partagés par les bénévoles de notre section et les professeurs que nous rencontrons. Les préjugés se développent de plus en plus précocement et nous souhaitons intervenir en écoles élémentaires. Nous pouvons utiliser le support des films « Les 12 Regards » pour cela, mais ces films sont difficilement exploitables auprès des plus jeunes (6-8 ans).

L’année scolaire précédente (2017-2018), nous avons pu expérimenter l’efficacité des contes pour aborder les préjugés, l’acceptation de l’altérité, la solidarité, en faisant appel à un conteur professionnel afin d’animer des séances de contes sur l’ensemble des niveaux d’une école élémentaire. Par ailleurs, notre section avait, par le passé, fait appel à des conteuses professionnelles pour intervenir dans les écoles, avec succès. Pourquoi ne pas nous lancer nous-même dans cette aventure et apprendre à conter ?

Une formation aux contes a eu lieu le samedi 1er décembre dans nos locaux. Cette formation a été animée par une conteuse professionnelle, Frida Morrone, membre du réseau du Centre des Arts du Récit en Isère.

La matinée a été consacrée à quelques rappels sur le conte : il s’agit d’un déroulement d’actions qui laisse la porte à l’imaginaire : les auditeurs en déduisent eux-mêmes des émotions, des réactions, des explications. C’est à partir des interrogations que ces ressentis soulèvent que l’on libère la parole de l’auditoire pour ensuite approfondir sur certaines thématiques (dans notre cas, le rapport à l’autre, à la différence, l’identité, les préjugés…). L’après-midi a été consacrée à la pratique autour de contes choisis par les participants.

A l’issue de cette journée, les participants se sont exprimés sur leur souhait de poursuivre dans cette direction : ils se sentent tous rassurés et capables de conter. Ils ont envie de créer un « atelier contes » au sein de la section pour s’entrainer à conter et échanger avec un public, d’abord de bénévoles, pour ensuite se lancer devant les élèves !

La formation nous a également permis d’envisager d’utiliser ce média avec des plus grands, collégiens voire même lycéens, tant le recours au ressenti évoqué par le conte peut être complémentaire au discours rationnel pour transmettre nos valeurs et nos messages.

1 COMMENTAIRE

  1. […] A l’issue de cette journée, les participants se sont exprimés sur leur souhait de poursuivre dans cette direction : ils se sentent tous rassurés et capables de conter. Ils ont envie de créer un « atelier contes » au sein de la section pour s’entrainer à conter et échanger avec un public, d’abord de bénévoles, pour ensuite se lancer devant les élèves !  En savoir plus sur l’article de la Licra AURA ? Cliquez ici ! […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Important : Les commentaires étant modérés avant publication, merci de veiller au respect de la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here