Actualités Société Dérive indigéniste sur Twitter

Dérive indigéniste sur Twitter

Voilà où conduit l’indigénisme, rendu fou par l’obsession des origines, la recherche de « racisés purs ».

Les élèves ont dépassé leur maîtresse Vergès et préparent des autodafés numériques. Si elle veut porter plainte, nous avons d’excellents avocats antiracistes et universalistes.

Le DDV, revue universaliste

Agissons ensemble !

3 Commentaires

  1. 2010-2020…Cette décennie s’achève sur un bilan d’horreur dont le résumé nécessiterait des pages entières. Et il semblerait bien que la progression de l’EXTREME DROITE INDIGÉNISTE, allant de pair avec celle de l’islamisme radical, en soit le phénomène le plus alarmant. Comment expliquer un tel déni collectif face à cette mouvance ouvertement raciste, antisémite et suprémaciste ? La sous-information ambiante, le non-enseignement de l’Histoire et le confusionnisme idéologique triomphant constituent des éléments de réponse.

    De l’extrême droite la plus radicale, la mouvance indigéniste ou « décoloniale » possède absolument toutes les caractéristiques : essentialisme ethnique et lutte des « races » (d’où le concept délirant et raciste de « privilège blanc » faisant directement écho à celui de « privilège juif » dont il est le prolongement direct), soumission de l’individu au clan, culte et apologie de la violence, rejet de la démocratie et du métissage, rejet de la culture et de l’universalisme des Lumières etc…Or non seulement elle n’est pas combattue mais elle domine l’espace public (partis et associations politiques, universités, réseaux sociaux et médias traditionnels, voire monde du spectacle), ayant réussi à imposer son idéologie mortifère, ses concepts obscurantistes et sa réécriture des faits historiques. Des crimes racistes particulièrement atroces comme le viol collectif d’Evry (2014) et le meurtre de Sarah Halimi (2017), commis dans l’indifférence générale, illustrent ce qu’a écrit l’historienne Mona Ozouf : « L’ensauvagement des mots précède et prépare toujours l’ensauvagement des actes. »

    Point notable : cette idéologie de haine et d’obscurantisme ne provient pas des migrants d’Afrique ou du Moyen-Orient, encore moins de Russie ou de Chine. Elle provient essentiellement des États-unis : à tous les niveaux et dans tous les domaines, l’américanisation de la France et de l’Europe correspond au scénario du pire.

  2. Les délires racistes des indigénistes ne sont pas présents que sur Twitter : ils le sont également dans au moins 90% des médias nationaux (traditionnels ou numériques) et certains milieux universitaires (sciences po inclus). Quand une société entière bascule dans le fascisme et l’obscurantisme, les réseaux sociaux ne sont que le reflet de ce qui se passe partout ailleurs.

  3. oui, il faut arrêter ces recherches d’origines et de racisés purs qui créent encore plus de refus de la différence et de racisme non justifié
    MM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez-nous

118,000AbonnésJ'aime
2,000AbonnésSuivre
33,800AbonnésSuivre

Rejoignez-nous

Agissez avec nous

Newsletter