Gérard Filoche fait du Soral 

Gérard Filoche, membre du Bureau National du parti socialiste, a publié le 17 novembre sur Twitter l’image suivante : 

La LICRA a dénoncé immédiatement un contenu constituant « une honte absolue relayant des contenus complotistes trempés dans l’obsession des juifs » et a appelé à « une réaction nette du PS ». Mario Stasi, président de la LICRA, a quant à lui évoqué « une injure faite aux valeurs de la République ». Le parti socialiste, par la voix de Rachid Temal, a fait savoir qu’une procédure d’exclusion serait mise en oeuvre, ce qui fut chose faite dès le 21 novembre. 

Au-delà de cette procédure, la LICRA a rappelé que le photomontage publié par Gérard Filoche valait à Alain Soral, qui l’avait diffusé avant lui, d’être renvoyé par le ministère public le 24 janvier prochain devant le tribunal correctionnel. La LICRA est partie civile dans ce dossier. Les mêmes maux appellent les mêmes réponses : dans le cas de Gérard Filoche, la LICRA a aussi saisi la justice.

Dès lundi, le Parquet a fait savoir qu’une enquête préliminaire était ouverte à son encontre. Nous nous constituerons partie civile dès que les circonstances seront réunies.