Prêche polémique d’un imam de Toulouse : la justice enquête (Source La Dépêche)

4

À la suite d’un prêche en langue arabe prononcé par un imam de Toulouse, Mohamed Tataï, le parquet de Toulouse a ouvert une information judiciaire pour provocation à la haine. 

L’affaire des prêches controversés prononcés par Mohamed Tataï, 55 ans, un imam de la mosquée d’Empalot, à Toulouse, vient de franchir une étape judiciaire supplémentaire, trois mois après le début d’une vive polémique.

Le procureur de la République de Toulouse, Dominique Alzeari, a ordonné l’ouverture d’une information judiciaire des chefs de «provocation publique, par parole, à la haine ou à la violence en raison de l’origine, de l’ethnie, la nation, la race ou la religion» et «provocation publique, au moyen de communication au public par voie électronique, à la haine ou à la violence en raison de l’origine, de l’ethnie, la nation, la race ou la religion». La justice va donc enquêter à charge et à décharge sur des propos tenus en langue arabe et susceptibles de constituer une «incitation à la haine», visant particulièrement les juifs.

Incitation à la haine

Le 23 juin dernier, la préfecture de Haute-Garonne alerte le parquet de Toulouse sur des faits «susceptibles de constituer une incitation à la haine», à travers des propos diffusés dans une vidéo. Sur ces images datant de décembre 2017, on y voit l’imam Mohamed Tataï débitant un prêche en langue arabe diffusé en juin 2018 sur la chaîne Youtube de Memri TV, un institut de recherche américain spécialisé dans les médias du Moyen-Orient. Ces prêches sont diffusés avec un sous-titrage en anglais.

Dans cette vidéo, l’imam de Toulouse déclare : «Le jour du jugement n’arrivera que lorsque les musulmans auront combattu les juifs…».

À la suite de ces diffusions, le parquet de Toulouse a  mandaté des experts assermentés pour réaliser la traduction de ces prêches. C’est à l’issue des vérifications «du contenu et des modalités de sa diffusion» que le chef du parquet de Toulouse a décidé de confier les investigations à deux magistrats instructeurs.

4 Commentaires

  1. Pour information je pense que c’est pas une provocation a la heine mais l’imam a dit juste ce qui était écris dans les textes des dires de proféte Mohamed que le salut soit pour lui et ce sera a la fin des temps .

  2. J’ai souvent lu des transcriptions de Nemri.
    Votre quasi condamnation de Nemri me semble bien rapide.
    Soyez vous aussi plus rigoureux. Faites corriger La traduction par UN arabophone expérimenté !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Important : Les commentaires étant modérés avant publication, merci de veiller au respect de la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here