Tournoi féminin de football : l’émancipation par le sport

0

Le samedi 22 juin, en partenariat avec le CREPS Île-de-France et le CROSIF, la LICRA organisait un tournoi pour des équipes féminines U13-U16 issues des quartiers.

La Coupe du Monde féminine de Football 2019 de la FIFA bat son plein et l’équipe de France affrontera les Etats-Unis en quart de finale dans un match qui s’annonce brûlant. Il n’est pourtant pas rare d’entendre encore que le football est « un sport de mecs », que « cela va trop vite et trop fort » pour des femmes, « qu’elles n’ont pas le mental et manquent de caractère ».

Des préjugés que les joueuses réunies au CREPS idf de Châtenay-Malabry font mentir. Agées de 7 à 16 ans, elles jouent en club et représentent l’avenir du football féminin. Elles portent haut les valeurs du sport, du dépassement de soi, des préjugés et de la haine de l’autre.

Lire aussi │Dans les quartiers, les filles aussi veulent jouer au foot

Le Creps de Châtenay-Malabry accueillait ce samedi un tournoi à destination des filles de villes de banlieue parisienne. 
© LP/Icon Sport/Johnny Fidelin

Mais plus qu’un simple loisir ou une passion, c’est aussi la dimension éducative qu’il faut saluer au travers du travail des entraineurs. Car le football cristallise parfois les maux qui affectent la société : racisme, antisémitisme, violence, discriminations, etc. Autant d’assignations que nous refusons de voir peser sur les jeunes générations et que nos militants font reculer partout en France. L’émancipation par le sport est un combat de longue date que mène la LICRA et qu’elle perpétue.

Notamment partenaire de la Ligue de Football Professionnel et du Paris Saint-Germain, c’est la puissante conviction que le sport rassemble qui nous anime.

Ces jeunes joueuses sont sur le chemin esquissé par leurs aînées de l’équipe de France. Elles continueront de le tracer et nous serons là pour les accompagner.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here