Vifs débats à l’Assemblée sur la définition des contenus haineux en ligne

0

Le gouvernement a notamment refusé d’élargir la définition des contenus haineux en ligne au négationnisme, arguant qu’il serait difficile pour les plateformes de faire respecter cet interdit « qui nécessite une lecture d’appréciation, une lecture de contextualisation ».

Apologie de crime contre l’humanité, négationnisme, « agribashing », antisionisme… Des députés ont voulu étoffer dans la nuit de mercredi à jeudi la définition des contenus haineux en ligne ciblés par une proposition de loi LREM, ce qui a suscité de vifs débats à l’Assemblée. Les députés examinaient la mesure phare du texte porté par l’élue de Paris Laetitia Avia (LREM) qui consiste à obliger plateformes et moteurs de recherche à retirer les contenus « manifestement » illicites sous 24 heures, sous peine d’être condamnés à des amendes jusqu’à 1,25 million d’euros.

Lire la suite sur Europe1.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here