ActualitésMémoire & Histoire1 jour, 1 combat : 31 mars 2002 : ces synagogues qu’on...

1 jour, 1 combat : 31 mars 2002 : ces synagogues qu’on brûle

Le rabbin découvre des portes calcinées et un hall considérablement abîmé par les fumées d’hydrocarbures de cet incendie criminel. Mais l’air de cette synagogue incendiée n’est pas le seul à être nauséabond en ce printemps 2002.

La veille, à une heure du matin, à la Duchère, un quartier de Lyon, des antisémites ont lancé des voitures-béliers contre la synagogue Rav Hida avant d’y mettre le feu. Selon les témoignages, près de quinze individus cagoulés ont participé à l’attaque avant de prendre la fuite à la vue des flammes. Quelques heures plus tard, à Villeurbanne, toujours en région lyonnaise, un couple est pris à partie et le jeune, portant une kippa, est roué de coups au sol. Les auteurs de cette agression antisémite se seront jamais retrouvés. A 21 heures, le même jour, dans la banlieue de Toulouse, des tirs éclatent contre la devanture d’une épicerie casher de l’Union. Le dimanche soir, des flammes surgissent de la rue du Chemin des Campanules dans le 12ème arrondissement de Marseille : il ne reste rien des 200m2 de la synagogue construite en préfabriqués vingt ans auparavant et fréquentée par plus de 600 familles.

Au même moment, plusieurs individus entrent par effraction dans l’école primaire juive Tiferet Israël à Sarcelles dans le Val-d’Oise et commettent de nombreuses dégradations. Le 2 avril, les vitres de la synagogue de l’avenue Kennedy du Krêmlin-Bicêtre volent en éclat : des bouteilles d’essence jetées à l’intérieur du lieu de culte Le 4 avril, des cocktails Molotov sont lancés à quatre heures du matin contre un bâtiment abritant une synagogue Mazel-Tov à Montpellier. Le 6 avril, les locaux d’une association sportive juive de Toulouse sont la cible de jets de pierre. Le 9 avril, la synagogue de Garges-lès-Gonesse (Val-d’Oise) est prise pour cible à son tour. Le 10 avril 2002, quatorze footballeurs de l’association Maccabi sont agressés à Bondy (Seine-Saint-Denis), à coups de barres et bâtons.

En pleine Pâque juive, ces actes prémédités provoquent la stupeur et l’indignation du Premier Ministre Lionel Jospin et du Président de la République, Jacques Chirac, tous deux alors en lice pour l’élection présidentielle. Le gouvernement annonce un renforcement de la sécurité des lieux de culte de la communauté juive : « Le gouvernement a décidé la mobilisation de plus de 1 100 hommes afin d’assurer la protection des écoles et des lieux de culte juifs. Au total, six compagnies de CRS et six escadrons de gendarmes mobiles ont été redéployés en France, en particulier à Strasbourg ou à Marseille, et dans dix autres grandes villes. Par ailleurs, la ministre de la Justice, Marylise Lebranchu, a sensibilisé les parquets en adressant aux magistrats des «instructions pénales d’extrême sévérité à l’égard de tout acte d’agression antisémite ou d’agression de caractère raciste à l’encontre de la communauté arabo-musulmane». Le ministre de l’Intérieur, Daniel Vaillant, a, pour sa part, affirmé que «les services de police judiciaire [étaient] totalement mobilisés pour rechercher les auteurs des agressions et les remettre à la justice».

Ces actes antisémites interviennent dans un contexte de grande tension au Moyen-Orient, de la deuxième intifada et de la construction « d’une barrière de sécurité » du Nord de la Cisjordanie jusqu’à la Région de Latroun. Mais il faut noter deux choses de cette période troublée. La première, c’est qu’aucun pays n’a connu autant d’agressions antisémites que la France à l’occasion des développements du conflit israélo-palestinien. La seconde, c’est le président de la communauté juive de Berlin qui, dès 2002, nous la livre : «Le conflit du Moyen-Orient est bien commode pour maquiller leur antisémitisme en critique d’Israël; l’antisionisme ou l’opposition à Israël servent d’exutoire à l’antisémitisme».

Agissons ensemble !

Le DDV, revue universaliste

"Droit d’asile : principes et urgences" - n°687 - Été 2022 – 108 pages

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez-nous

118,227AbonnésJ'aime
1,268AbonnésSuivre
40,688AbonnésSuivre

Rejoignez-nous

Newsletter