Actions des sectionsÎle-de-FranceILE-DE-FRANCE : soirée de la fraternité à Sarcelles

ILE-DE-FRANCE : soirée de la fraternité à Sarcelles

Le Plan de Lutte contre le Racisme, l’Antisémitisme et les Discriminations (PLURADIS) de la Mairie de Sarcelles signé en 2019 a été reconduit, après trois années d’initiatives, d’actions, de projets portés par la ville et ses partenaires dont la Licra. La soirée de la fraternité qui s’est tenue, le 9 novembre dernier, a officialisé le lancement de l’acte 2 du PLURADIS, en présence des partenaires, des associations locales et des habitants. Partenaires, artistes en herbe, comédiens, humoristes , femmes engagées via le conseil des femmes citoyennes ont défilé sur scène pour parler de solidarité, d’entraide, d’amour et de fraternité.

Patrick Haddad, le maire de Sarcelles, est très actif pour que sa ville reste un lieu d’accueil : « Tant de cultures, tant d’origines, tant de cultes ou de manières de percevoir le monde sont présentes à Sarcelles que chacun pourrait y vivre de façon fragmentée, ne se reconnaissant qu’à travers les membres de sa propre communauté, de son unique groupe social. Tel n’est pas notre projet : la ville, grâceaux écoles, aux associations, aux fêtes de quartier, aux maisons de quartier, fait vivre un état d’esprit commun. Qui se traduit par la fierté d’être Sarcellois ».

Lors de cette soirée, Hélène Bouniol, Co-Présidente de la commission Education, qui représentait la Licra à cette occasion, a rappelé dans son discours que face aux montées des extrémismes et leur corollaire “le racisme et l’antisémitisme”, notre rôle était de lutter contre ces fléaux par l’éducation. Elle a cité à titre d’exemple, les actions mises en place par la Licra depuis trois ans, avec une école primaire sarcelloise.

La soirée s’est achevée dans la joie avec un groupe de chanteurs de Gospel.

Agissons ensemble !

Le DDV, revue universaliste

"Droit d’asile : principes et urgences" - n°687 - Été 2022 – 108 pages

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez-nous

118,227AbonnésJ'aime
1,268AbonnésSuivre
41,122AbonnésSuivre

Rejoignez-nous

Newsletter