Non classéPas pleurer

Pas pleurer

Lorsque l’on a aimé profondément une œuvre littéraire, on est toujours circonspect lorsque cette œuvre est portée à la scène.

Le pari est magnifiquement gagné autour de cette création, tant la musicalité rock de Malena Sardi donne de force au texte joué magistralement par Marie Aurore d’Awans.

Lydie Salvaire est traversée par la Guerre d’Espagne,. Sa mère Montse est plongée dans la guerre civile espagnole ; en 1936, elle avait 15 ans, elle en a aujourd’hui 90 et est gagnée par des troubles de mémoire, elle a toute oublié sauf cette courte période durant laquelle un vent de liberté a soufflé sur sa vie.

Une voix off, celle de Georges Bernanos, catholique, monarchiste et résolument aux côtés des  Républicains, fait résonner la grande et sombre histoire contextualisant les souvenirs vivaces et lumineux de Montse.

Pas pleurer sur l’exil de Montse et sa famille dans le plus grand dénuement.

Pas pleurer sur l’apprentissage de la langue rude et compliqué par Montse.

Pas pleurer devant la bêtise humaine aujourd’hui comme hier.

Alain Blum

Agissons ensemble !

Le DDV, revue universaliste

"Droit d’asile : principes et urgences" - n°687 - Été 2022 – 108 pages

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire apparaîtra après modération. Veillez à respecter la législation française en vigueur.

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez-nous

118,227AbonnésJ'aime
1,268AbonnésSuivre
40,682AbonnésSuivre

Rejoignez-nous

Newsletter